Le deuxième homme de Patrick Roldez par Angélique Lagarde

Posté par angelique lagarde le 25 juillet 2008

wbgoalpatrick3.jpg

Compagnie Le théâtre de l’eau qui dort
Texte et mise en scène : Patrick Roldez
Interprétation : David Seigneur

Scénographie : Patrick Mignard
Lumières : Alexandre Dujardin
Costumes : Agnès Sargeni

Fragile comme un roc

Le deuxième homme, c’est l’histoire croisée d’une pierre tombée et d’un petit garçon qui tente de se construire sans fondation paternelle. Le comédien, seul en scène, interprète cette figure perdue au milieu de quelques pierres entassées, symboles des débris de la roche et peut-être du matériau de construction de sa vie. David Seigneur porte ici un texte bouleversant qui questionne tant l’individu que l’universel.

Le point de départ du texte de Patrick Roldez est le terrible événement qui se produit le 17 janvier 1957 à La Roque-Gageac. Suite à un phénomène, prévisible selon certains experts, de dissolution de calcite, un éboulement de rochers se déploie sur le petite village à flanc de falaise. Trois personnes ne se relèveront pas des décombres. Des années plus tard, un jeune homme né quinze ans après l’événement se questionne. Il tente de se découvrir au travers de son histoire personnelle, celle d’un enfant qui a grandi avec l’absence du père et de l’histoire de ce village dont la roche a effacé trois destins.

La douleur du manque et du regret prend plusieurs voix et plusieurs âges. L’enfant nous raconte la solitude de la grand-mère, cette grand-mère qui aurait pu être la sienne, dont il aurait pu lui aussi repousser la visite pour rester avec ses amis, puis qu’il n’aurait pas revue. Et plus tard, il évoque le jeune homme, le jeune soldat qui déserte l’armée parce qu’il a rencontré l’amour, qui a décidé de s’installer ici, dans son village, pour construire, et sur qui tout s’effondre. Ces figures dont les vies sont gravées dans la pierre raconte leur drame et ces morceaux de roches que l’on pourrait exposer sous verre racontent comment le souvenir peut devenir une pièce de musée, comment on peut en faire commerce.

David Seigneur fait preuve d’une présence incontestable. De sa voix posée, il parvient à nous transmettre le poids et la fragilité de ces vies brisées. La lumière met en exergue le chemin de ce Petit Poucet qui sème les cailloux pour se retrouver. De surcroît, ce texte raisonne d’autant plus au creux de cette salle ronde aux murs de pierre, lieu idéal pour ce spectacle qu’offre le Théâtre de la Condition des Soies, ancienne fabrique de conditionnement de soies. L’auteur et metteur en scène, Patrick Roldez, a ainsi trouvé le décor à ce questionnement sur le devenir de ce jeune homme, la naissance de ce deuxième homme.

Angélique Lagarde

Dans le cadre du festival Avignon OFF
Théâtre de la Condition des Soies
13, rue de la Croix
84000 Avignon
Réservations au : 04. 90.14. 99. 15.
Jusqu’au 2 Août – 19h30
Représentations en sus à 9h45 les jeudi 24,
vendredi 25 , samedi 26,
jeudi 31 juillet et vendredi1er Août

 

ndiheferdinand |
sassouna.unblog.fr/ |
pferd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Konoron'kwah
| Montségur 09
| INTERVIEWS DE STARS