• Accueil
  • > Spectacles
  • > Les Folies Amoureuses de Jean-François Regnard – Mise en scène de Pascal Zelcer par Angélique Lagarde

Les Folies Amoureuses de Jean-François Regnard – Mise en scène de Pascal Zelcer par Angélique Lagarde

Posté par angelique lagarde le 27 septembre 2008

foliesamoueuseserastecrispinmatthieusalas.png
Les Folies Amoureuses – Eraste et Crispin©Matthieu SALAS

Les Folies Amoureuses
De Jean-François Regnard
Mise en scène de Pascal Zelcer

Avec : Frédéric Chevaux, Benjamin Guillard, Lara Neumann, Laurent Richard et Anne Saubost.
Jusqu’au 26 octobre au Vingtième Théâtre

Un conte de fée presque parfait

Prenez une jeune fille en fleur, une suivante aux allures de none, un tuteur jaloux, saupoudrez le tout d’un jeune premier accompagné de son espiègle valet et voici la recette d’un conte de fée presque parfait ! La démence s’empare de ces personnages hauts en couleur et pour résumer Les Folies Amoureuses c’est un peu comme si l’école des femmes donnait une leçon de marivaudage dans un cabaret bucolique.

Cadet de Molière et prédécesseur de Marivaux, Jean-François Regnard n’a rien à envier à ses contemporains. Pascal Zelcer a eu un véritable coup de cœur pour cet auteur et il a choisi de monter Les Folies Amoureuses afin de lui rendre ses lettres de noblesse et aussi, et surtout, de nous amuser puisque comme il le souligne si bien, c’est là une « comédie dans toute sa splendeur ».

La jeune Agathe est tenue captive du palais doré de son tuteur Albert, vieux barbon jaloux qui veut la dissimuler aux regards. Seulement, la jeune fille est amoureuse du bel Eraste qui rentré voyage tente de la délivrer aidé de son fidèle compagnon Crispin. Cette situation bien délicate trouve son remède dans la malignité d’Agathe que Lisette feint la folie pour parvenir à ses fins avec le concours de sa dévouée mais non moins délurée servante.

Laurent Richard nous offre une belle performance avec un Albert plus vrai que nature en tuteur jaloux face au tempérament fougueux de la comédienne Lara Neumann qui sert à merveille le rôle d’Agathe. Frédéric Chevaux se montre néanmoins combatif en Eraste amoureux. On se gaussera également de l’espièglerie de Benjamin Guillard, maître de l’improvisation qui s’en donne à cœur joie dans le rôle du valet qui succombera peut-être au charme de la servante malicieuse interprétée par Anne Saubost que l’on avait déjà remarqué dans Musée Haut, Musée Bas de et mis en scène par Jean-Michel Ribes. La scénographie de Charlotte Villermet, les costumes de Sophie Papiernik et l’insertion de vidéos musicales qui illustrent les apartés des protagonistes offrent à la pièce une atmosphère déjantée. Il est plaisant de ressentir l’harmonie entre les interprètes qui semblent prendre autant de plaisir que nous sur le plateau.

Après le succès d’un spectacle très, très, très drôle en 2004, Pascal Zelcer nous livre ici cette charmante comédie qui nous rappelle que de tous temps, les femmes ne badinent pas avec l’amour. Si la folie est feinte, c’est au service de la passion.

Angélique Lagarde

Vingtième Théâtre

7, rue des Plâtrières
75020 Paris
Métro Ménilmontant

Pour plus d’informations et des extraits vidéos en ligne voici le site de la compagnie :
www.compagniedesfolies.fr
Bande annonce du spectacle sur le site visioscene:
http://visioscene.com/spectacle.php?idProduct=1788&page=5&video=1&btns=&archive

 

ndiheferdinand |
sassouna.unblog.fr/ |
pferd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Konoron'kwah
| Montségur 09
| INTERVIEWS DE STARS