• Accueil
  • > Danse
  • > Sombreros – Un spectacle de Philippe Decouflé par Angélique Lagarde

Sombreros – Un spectacle de Philippe Decouflé par Angélique Lagarde

Posté par angelique lagarde le 3 décembre 2008

sombrero1laurentphilippe.png

© Laurent Philippe

Extrait vidéo:
Image de prévisualisation YouTube
Vidéo Sombrero (Première version du spectacle) par la compagnie DCA

Sombreros de Philippe Decouflé
Création musicale : Brian Eno et Sébastien Libolt
Textes : Claude Ponti
Jusqu’au 13 décembre au Théâtre National de Chaillot

Avec Bertrand Belin ou Olivier Daviaud (en alternance), Clémence Galliard, Yannick Jory, Sébastien Libolt, Alexandra Naudet, Aurélia Petit ou Nathalie Hauwelle (en alternance), Leïla Pasquier, Christophe Salengro, Olivier Simola ou Flavien Bernezet (en alternance) et Christophe Waksmann.

A l’ombre de ta main

Philippe Decouflé, virtuose de l’image et du geste nous offre en ce moment au Théâtre National de Chaillot sa deuxième version de Sombrero. Des Jeux Olympiques d’Albertville à Iris en passant par le défilé de Bleu Blanc Goude, depuis plus de vingt ans, le chorégraphe ne cesse de nous surprendre et de nous émerveiller. Sombreros est un hymne à la face cachée, au sombre héros qui se cache en chacun de nous.

Le petit livret remis à l’entrée de la salle annonce tout de suite la couleur, ou plutôt l’ombre de la couleur. Claude Ponti, le compère de Philippe Decouflé, joue avec les mots comme le chorégraphe joue avec les corps. Ce monde d’illusions s’ouvre à nous par cette formule magique qui sonne comme une mise en garde, comme une mise en jeu : « Toute ressemblance d’une ombre de ce spectacle avec une ombre de spectateur serait purement fortuite et due à une outrageuse coïncidence non invitée et agissant en dehors de toute volonté ou désir de la troupe ».

Fidèle à ses références, la compagnie nous emmène une fois encore dans un univers fantasque où se croisent danse, mime, chanson, bande dessinée avec pour fil conducteur l’illusion. Il faut accepter, le temps de la représentation, de se démunir de son corps, de ne se faire plus qu’ombre et de mettre en éveil nos sens. Pour notre plus grand bonheur, une fois encore le drôle de complice du chorégraphe, Christophe Salengro, plus connu sous le titre du président de Groland, nous fait l’honneur de son illustre présence dans le rôle d’un Monsieur Loyal très peu conformiste. Cela dit, Nathalie Hauwelle et Aurélia Petit, les deux comédiennes qui s’alternent pour lui donner la réplique n’ont absolument rien à lui envier en matière de dérision.

Et qu’en est-il de la danse ? Me demanderez-vous. Elle est magique, vous répondrais-je. Et nous aurons la délicatesse de ne pas demander à Philippe Decouflé de nous dévoiler ses tours. En revanche, nous saluerons la virtuosité des danseurs, le travail d’orfèvre de l’éclairagiste, Patrice Besombes, l’ingéniosité de Brian Eno et Sébastien Libolt pour la création musicale et, bien entendu, l’équipe chargée de la création d’images. Dans la même lignée qu’Iris, chaque tableau de cette chorégraphie pourrait être le prétexte à un spectacle entier, c’est dire la densité de recherches créatives qui ont donné naissance à Sombreros et c’est dire, l’émerveillement que le spectacle procure à nos ombres.

Angélique Lagarde

Dans la mesure de cette entreprise saluons toute l’équipe artistique :
Lumières : Patrice Besombes assisté de Begoña Garcia Navas
Costumes : Jean Malo et Philippe Guillotel
Scénographie : Patrice Besombes et Philippe Decouflé
Création d’images : Olivier Simola, Christophe Waksmann, Laurent Radanovic, Roméo Ricard et Dominique Willoughby
Son : Jean-Pierre Spirli
Machinerie : Pierre-Jean Verbraeken

Théâtre National de Chaillot
1, Place du Trocadéro
75016 Paris
Réservations : 01 53 65 30 00
Site : www.theatre-chaillot.fr

Compagnie DCA – Philippe Decouflé : http://www.cie-dca.com

Et pour partager encore quelques instants d’hommage au geste, voici la vidéo du film de Philippe Decouflé, Le P’tit Bal qui a remporté à juste titre de nombreux prix dont celui du public aux Rencontres Internationales du film de Genève en 1995 :
Image de prévisualisation YouTube
Le P’tit Bal - Un film de Philippe Decouflé

Une Réponse à “Sombreros – Un spectacle de Philippe Decouflé par Angélique Lagarde”

  1. Emmanuelle dit :

    Une très juste critique pour un très beau spectacle. Merci de nous faire redécouvrir la vidéo du bal perdu: on s’évade…

 

ndiheferdinand |
sassouna.unblog.fr/ |
pferd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Konoron'kwah
| Montségur 09
| INTERVIEWS DE STARS