• Accueil
  • > Expos
  • > Exposition Pakistan Terre de rencontre au Musée Guimet par Bilguissa Diallo

Exposition Pakistan Terre de rencontre au Musée Guimet par Bilguissa Diallo

Posté par angelique lagarde le 20 avril 2010

pakistan.jpg

Bodhisattva assis, Maitreya
Pakistan, Gandhara
Karki
Schiste,70.5 x 44 x 14.5 cm, Lahore Museum

Exposition Pakistan - Terre de rencontre
Au Musée Guimet du 21 avril au 16 août 2010

Quand l’Europe et l’Inde se métissaient…

Le musée Guimet, spécialiste des cultures asiatiques, a choisi de mettre à l’honneur des œuvres exceptionnelles d’un ancien royaume méconnu, le Gandhara. Ces sculptures et poteries issues du fond des âges témoignent d’une civilisation aux influences greco-romaines et indiennes.

Des bouddhas, des divinités, des statues et objets du quotidien, ce sont environs 200 pièces que le musée Guimet porte à la connaissance du public français pour la première fois. Ces œuvres proviennent des collections des musées de Peshawar, Taxila, Swat, Lahore et Karachi, villes désormais plus célèbres pour les attentats et l’islamisme qui y règne, que pour leur art… « Elles ont déjà été exposées en Allemagne et en Suisse, et seront ensuite acheminées en Turquie et aux Etats-Unis » précise Muhammad Bahadar Khan, représentant du département archéologie et musées du gouvernement pakistanais.

Ces pièces emblématiques du Gandhara furent découvertes lors de fouilles archéologiques de divers sites, dont certains sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO (site de Taxila). Elles correspondent à d’anciennes cités marquées par l’influence de plusieurs cultures et civilisations présentes dans cet ancien royaume qui recouvrait les zones nord-ouest du Pakistan.

Entre les Ier et VIème siècles de notre ère, s’est développée cette forme d’art singulière qui mélange influences greco-romaines et personnages issus de la tradition indo-bouddhiste. Stèles, statues, bas-reliefs et objets du quotidien révèlent autant les traces culturelles laissées par les Perses et les conquêtes d’Alexandre le Grand, que de la force de la tradition bouddhiste dans cette région.

Le musée des arts asiatiques Guimet dispose également dans ses collections permanentes du fond gandharien importé par Jacques Foucher, après ses fouilles du début du XXème siècle.  Ce patrimoine culturel qui dévoile les ramifications entre les civilisations indo-asiatiques et européennes, offre une image nouvelle du Pakistan, rarement identifié comme une terre ayant abrité une culture fleurissante. Surprenantes de finesse et d’originalité, ces oeuvres sont à découvrir, pour affiner sa perception du monde et du cheminement des hommes qui le peuplent.

Bilguissa Diallo

Musée national des arts asiatiques Guimet
6, place d’Iéna
75116 Paris
Métro Iéna
Site : www.guimet.fr
Ouvert tous les jours de 10 à 18h, sauf le mardi

 

ndiheferdinand |
sassouna.unblog.fr/ |
pferd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Konoron'kwah
| Montségur 09
| INTERVIEWS DE STARS