• Accueil
  • > Festival Avignon
  • > Histoires tombées d’un éventail – Contes japonais en tournée par Benoit Fortrye

Histoires tombées d’un éventail – Contes japonais en tournée par Benoit Fortrye

Posté par angelique lagarde le 4 septembre 2011

Hebergeur d'image

Histoires tombées d’un éventail © Benoit Fortrye

Histoires tombées d’un éventail

Contes japonais
D’après les histoires d’Henry Black

Adaptation de Sandrine Garbuglia et Stéphane Ferrandez
Mise en scène de Sandrine Garbuglia
Conteur Rakugoka : Stéphane Ferrandez
Musique : Debayashi traditionnels
En tournée à partir du 24 octobre

« Autant d’esprit que de cheveux sur la tête »

Qu’est-ce que le Rakugo ? Comment un jeune européen peut-il s’emparer avec tant d’aisance de cet art ancestral japonais ? Où se cache  le Kami ? Quelle est la cuisson idéale des nouilles ? Ce sont autant de questions auxquelles répondent ces histoires tombées d’un éventail narrées par le facétieux Stéphane Ferrandez.

Sandrine Garbuglia et Stéphane Ferrandez, férus de culture japonaise ont eu la brillante idée de nous transmettre les histoires d’Henry Black, « le conteur aux yeux bleus », l’unique conteur européen au Japon sous l’époque Meiji (1868-1912). Un tissu et un éventail sont les seuls accessoires nécessaires à notre griot à genoux pour nous faire voyager au travers de belles légendes et malignes historiettes d’une autre ère.

Hebergeur d'image

Histoires tombées d’un éventail © Benoit Fortrye

Vous prendrez bien un petit Makura pour commencer ? Bien plus poétique que ce qu’on appelle, sottement en occident, une introduction… Suivra un plaisant Kobanashi… Kesako ? Une blague. Oui, ce n’est autre qu’une histoire drôle, drôlement intelligente pour nous permettre d’envisager ce qu’est le Rakugo, l’art du conte japonais. Les portes de la perception s’ouvrent alors et l’esprit de la nature nous accueille. On l’appelle kami qui signifie aussi cheveu, parce qu’il y aurait « autant d’esprits que de cheveux sur la tête ». Nous découvrirons alors comment la femme de l’ermite devra ruser pour recourir à une envie pressante sans offenser le kami de la montagne.


Hebergeur d'image

Histoires tombées d’un éventail © Benoit Fortrye

Le Japon est certes contré de légendes et génies mirifiques, mais il est aussi terre de l’art culinaire et non seulement de nourriture mais de façon de déguster. Dans une gestuelle précise et fine, son éventail pour bol, Stéphane Ferrandez nous interprète une sussion et déglutition du udon, la fameuse nouille japonaise, plus vraie que nature. Mime talentueux, il nous offre là une belle introduction, pardon Makura, à l’histoire du marchand de nouilles dont nous ne piperons mot ici pour ne pas gâcher le plaisir non pas des papilles mais des zygomatiques. Et si l’éventail peut se faire réceptacle d’aliments, il peut aussi être le contenant du saké, cet alcool que « l’empereur a interdit car il détruit le corps du peuple et l’âme de la nation ». Un téméraire domestique se fera le défi d’en boire des litres dans une autre péripétie rocambolesque, mais chut, il faut « le boire pour le croire ».

Alliant dérision et hommage à cette magnifique tradition ancestrale et universelle de l’art du conte, la mise en scène de Sandrine Garbuglia permet à Stéphane Ferrandez de déployer sa palette de comédien, une parole posée animée par une gestuelle fluide pour nous transporter du merveilleux au rire. Un voyage à ne pas manquer !

Benoit Fortrye

Tournée

Le 24 Octobre 2011 (20h30) à l’Espace Bertin Poiree (Tenri) précédé d’une conférence sur Henry Black et le Rakugo par le Dr Ian Mc Arthur (Biographe d’Henry Black et spécialiste de l’histoire judiciaire du Japon)

Le 25 Octobre 2011 (après-midi) la même conférence sera accueillie par la fondation franco-japonaise SASAKAWA avec un extrait du spectacle (La piece Tameshizake)

Les 26 et 27 Octobre 2011 prochain à 20h30 au Centre culturel Hattori à Paris

Le 11 décembre 2011 (vers 16h00), le spectacle fera la clôture du festival La route des Contes – Japon dans la salle des Expositions de l’Hôtel de Ville de la Celles-St-Cloud

Les 28 et 29 janvier 2012 (respectivement a 20h00 et 18h00) le spectacle sera representé lors du festival Contes d’Hiver du Centre Mandapa

 

ndiheferdinand |
sassouna.unblog.fr/ |
pferd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Konoron'kwah
| Montségur 09
| INTERVIEWS DE STARS