• Accueil
  • > Concerts
  • > Tirez sur la pianiste de et par Anne Cadilhac aux Feux de la Rampe par Patrick DuCome

Tirez sur la pianiste de et par Anne Cadilhac aux Feux de la Rampe par Patrick DuCome

Posté par angelique lagarde le 16 février 2012

Hebergeur d'image

Tirez sur la pianiste
Piano, textes et compositions de et interprétés par Anne Cadilhac
Mise en scène de Jean-Yves Dretzolis
Aux Feux de la Rampe
Les lundis et mardis à 20h

10 invitations à gagner le lundi 20 février sur simple réservation à ange.lagarde@gmail.com. Valable dans la limite des places disponibles !

Un théâtre musical à sa démesure

Anne  Cadilhac apparaît sur scène et prend immédiatement possession de son espace. C’est comme ça, elle est chez elle. Elle vient se plaindre d’on ne sait quoi puis se jette sur son piano accompagnée par un percussionniste et un contrebassiste qui mettent leur grain de sel dans ce spectacle qui n’en manque pas. Voilà une véritable surprise dans les spectacles parisiens ces temps-ci, Anne Cadilhac pratique un théâtre musical qu’elle a taillé à sa démesure.

Chanter, c’est son truc, Anne Cadilhac écrit ses textes corrosifs mâtinés de références puisées dans l’histoire immédiate. Attend-elle vraiment que Georges Clooney lui apporte un nescafé ? Ou encore, en nous renvoyant dans l’histoire même de la philosophie qu’elle triture à sa manière sur un rythme endiablé, espère-t-elle, entre angoisse et néant, l’éternel retour, elle qui explique Marx pour les Nuls ? « La vie c’est l’ennui, chante-t-elle, Schopenhauer l’a dit ». Bref, c’est irracontable, il faut y être, c’est rire et joie de vivre garantis! Comme elle, quoi !

Jouer, c’est sa seconde nature. Anne Cadilhac, trépidante et limpide, maîtrise son piano comme certains possèdent une deuxième langue. Elle a fait ses études à Toulouse et à Marseille puis à Montpellier. Ses longues années en musicologie (Capes) et en interprétation (Prix de Conservatoire de Montpellier) nous font entendre une remarquable pianiste. On adore ses chansons, on rit aux éclats de ses bons mots bien lucides, et, on savoure la virtuose : les accords, les arpèges sitôt développés sitôt cassés, les autres ruptures, les longues enfilades de notes et les rythmes particulièrement prenants (demandez lui de chanter La Tortue, c’est le tube de l’été 2012 !) et les mots toujours des mots, ses mimiques -grosses grimaces qui font même pas peur- on adore sa justesse dans la gestuelle.

Ses chansons, ce sont les siennes, elle qui a donné – il y a peu – des spectacles des chansons de Nino Ferrer (Avignon 2010) ou des Frères Jacques, s’est lancée dans une aventure artistique personnelle. Cette création à 100% devrait à n’en pas douter recevoir le meilleur accueil des publics. Il suffit d’entendre les spectateurs des Feux de la rampe, un nom de théâtre qui correspond bien à cette espèce de diva jongleuse de notes et de mots. « C’est la nature de se retrouver seule ? demande-t-elle dans ses chansons. Pourquoi faut-il faire des choix puisque entre les filles et les garçons, j’aime tout ce qui est beau ? ». Son rapport au monde, c’est vivre, nous confie-t-elle, c’est comprendre où se situe le dérisoire, c’est être heureuse d’être sur scène « J’aime les gens, j’aime le travail au théâtre et les spectacles musicaux » (La Psy qui chante- à Paris Essaion et Marseille).

On imagine sans mal ce que donnerait son spectacle dans un espace scénique bien plus vaste où il aurait sa place pour prendre sa véritable dimension. En revanche, en petite salle, on gagne en intimité, d’autant que le rapport qu’elle a avec son piano est charnel. Elle a un sens artistique très professionnel, sans démonstration, le piano devenant un véritable acteur ou du moins un comparse, à l’instar des deux musiciens choristes qui l’accompagnent. Serge Gentel et Francis Turetta sont, dans leur façon d’être particulièrement boute-en-train, deux drôles d’oiseaux qui subissent les caprices et les folies de la dame qui joue du piano debout.

Patrick DuCome

Les Feux de la Rampe
2, rue Saulnier
75009 Paris
 Metro Cadet/Grands Boulevards
Réservations au 01 42 46 26 19

 

ndiheferdinand |
sassouna.unblog.fr/ |
pferd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Konoron'kwah
| Montségur 09
| INTERVIEWS DE STARS