• Accueil
  • > Actualité
  • > La scène japonaise au Festival d’Automne à Paris et au Festival Automne en Normandie par Irène Sadowska Guillon

La scène japonaise au Festival d’Automne à Paris et au Festival Automne en Normandie par Irène Sadowska Guillon

Posté par angelique lagarde le 3 octobre 2013

La scène japonaise au Festival d'Automne à Paris et au Festival Automne en Normandie par Irène Sadowska Guillon dans Actualité tourbillon-300x223

Tourbillon © Kyoko Kinoshita

La scène japonaise : le choc de la modernité

Le photographe et plasticien Hiroshi Sugimoto qui revisite le classique du théâtre de marionnettes bunraku expose pour la première fois à Paris l’ensemble de ses œuvres. Le théâtre post Fukushima de Toshiki Okada et le choc de l’hyperréalisme du théâtre semi documentaire, révélateur de la scandaleuse réalité sociale de Daisuke Miura sont autant d’événements promettant des secousses artistiques fortes venant du Japon.

Le bunraku revisité

Après avoir pénétré l’univers hiératique du théâtre Nô, Hiroshi Sugimoto qui dans son œuvre de photographe et de plasticien explore la notion du temps, de l’histoire, de l’origine, revisite la tradition du théâtre de marionnettes bunraku en montant Double suicide à Sonezaki de Shikamatsu Monzaeon, datant du début du XVIIIème siècle. En relevant le thème d’Eros et de Thanatos dans la tragique histoire de deux jeunes amants qui se suicident croyant que leur bonheur est de l’autre côté de la vie, Hiroshi Sugimoto l’investit avec son art consommé de photographe. Il travaille l’ombre, introduit dans l’espace scénique des projections vidéo pour créer une sorte d’installation très plastique dans laquelle évoluent marionnettes, manipulateurs, récitants et musiciens.

L’exposition personnelle de Hiroshi Sugimoto Accelerated Buddha réunissant des pièces d’art ancien japonais et ses photographies inédites, est conçue comme un retour sur les origines du bouddhisme zen perpétué dans la culture japonaise.

La société japonaise en question

Le séisme de 2011 et l’accident nucléaire de Fukushima ont marqué un tournant dans le travail théâtral de Toshiki Okada venu déjà au Festival d’Automne en 2010. Dans Current location et Ground and floor en s’inspirant du Nô, il interroge, à travers les parcours de personnages errant dans un univers menaçant, de science-fiction, la possibilité du changement du rapport des individus au monde. Comment peut-on, pris dans les contraintes sociales, faire face à la menace et à la réalité incertaine ?

Avec Le tourbillon de l’amour, on découvrira le théâtre « scandaleux » de Daisuke Miura, l’enfant terrible de la scène japonaise, qui avec un hyperréalisme outré, dérangeant, montre la génération paumée, esclave de ses désirs, se vautrant dans la débauche orgasmique. Un théâtre de choc qui brise avec une cruauté féroce tous les tabous.

Irène Sadowska Guillon

Ground and Floor de Toshiki Okada au Centre Pompidou à Paris
du 9 au 12 octobre 2013

Accelerated Buddha, exposition de Hiroshi Sugimoto à la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent
du 10 octobre 2013 au 26 janvier 2014

Double suicide à Sonezaki, mise en scène Hiroshi Sugimoto au Théâtre de la Ville à Paris
du 10 au 19 octobre 2013

Current location de Toshiki Okada, au Théâtre de Gennevilliers
du 14 au 19 octobre 2013

Le tourbillon de l’amour de Daisuke Miura à la Maison de la Culture du Japon à Paris
du 5 au 7 décembre 2013 et au Festival Automne en Normandie au Volcan au Havre du 20 au 22 novembre 2013

Festival d’Automne à Paris
Réservations au 01 53 45 17 00

Festival Automne en Normandie
Réservations au 02 32 10 87 07

Maison de la Culture du Japon à Paris
Réservations au 01 44 37 95 95

 

ndiheferdinand |
sassouna.unblog.fr/ |
pferd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Konoron'kwah
| Montségur 09
| INTERVIEWS DE STARS