Trois spectacles à decouvrir en famille au Ranelagh par Mary Landi

Posté par angelique lagarde le 6 janvier 2015

Cinq de coeur

Cinq de Cœur – Le Concert sans Retour

Une programmation colorée au Ranelagh pour petits et grands !

En ce début d’année, dans la splendide salle en bois Renaissance du Théâtre du Ranelagh , opéra et fantaisie font bon ménage avec Le concert sans retour des Cinq de coeur, tandis qu’au sein de son foyer, Prévert et Saint-Saëns ravissent enfants et parents.

Le concert sans retour des Cinq de cœur
Humour musical à partir de 8 ans
Mise en scène de Meriem Menant
Jusqu’au 11 janvier, du lundi au samedi 21h, le dimanche à 17h

Ne ratez pas les dernières représentations de ce spectacle drôle qui couvre des répertoires différents pour tous ! Ce soir, c’est un concert prestige pour les Cinq de coeur, un quintette de deux sopranos, une alto, un ténor et un baryton ! Le programme propose un concert romantique allemand mais soudain, c’est la pagaille ! Tensions et jalousies explosent, les voix se libèrent et cela tourne au show. Partant à la dérive, Brahms bouscule Scorpions, Léo ferré se confronte au « chanteur de Mexico », Schubert tutoie Mylène Farmer et Nina Simone se mesure à Saint-Saëns…

Désopilant et déjanté ! Voir et écouter cinq virtuoses de la voix passant dans ces différents registres tout en se disputant, c’est réjouissant ! Formés au classique, ils ont développé leur style dans la lignée des « Frères Jacques » entre music-hall et théâtre en y ajoutant l’a capella moderne. Bruitage d’animaux, œuvres classiques, chansons françaises, variétés internationales…Les spectateurs reconnaitront sans problème des airs connus tant dans le registre classique que dans un registre plus récent. Le public de tous âges apprécie leur talent et rit sans retenue à leurs facéties ! Un excellent moment de détente tout en révisant ses classiques ! Bravo !

Prévert

Jacques Prévert, le Joyeux Inventaire © Ben Dumas

Jacques Prévert, Le joyeux inventaire
Théâtre et poésie dès 7 ans – Avec Anne Plumel, Marie-Madeleine Burguet et Tristan Le Doze
Jusqu’au 28 février 2015 au foyer, les samedis à 14h30 et durant les vacances scolaires du mercredi au samedi 14h30

Il s’agit bien d’un joyeux inventaire des plus beaux textes de Jacques Prévert ! Avec des accessoires colorés et astucieux, les trois comédiens font vivre une trentaine de poèmes en jonglant avec des mimes, des bruitages, des images, des objets, des chansons colorées sur les thématiques de la liberté, de la nature, des animaux… En vrac, on retrouve par exemple Le Cancre, En sortant de l’école, Pour faire le portrait d’un oiseau, Chanson de la Seine… Les somptueuses portes en bois du grand Théâtre servent à l’entrée des comédiens et au changement de poésie, un grand cylindre coloré sert tour à tour de baignoire, de tambour ou de piédestal selon les situations. Les enfants présents dans le public participent à un jeu amusant sur les acronymes et peuvent s’exprimer. De belles voix, des astuces et un brin d’espièglerie font de ce joli spectacle un moment hors du temps à ne pas rater !

Le carnaval des animaux

Le Carnaval des animaux © Ben Dumas

Le Carnaval des animaux d’après Camille Saint Saëns
Conception et mise en scène d’Isabelle du Boucher
Spectacle musical à partir de 6 ans
Jusqu’au 28 février 2015, les samedis 17h au Foyer et pendant les vacances scolaires du mercredi au samedi 17h

Quand le perroquet d’une cantatrice décide de sortir de sa cage et de partir à l’aventure dans la jungle… c’est pour rencontrer un carnaval d’animaux des plus rocambolesques !  En composant en 1886, Le Carnaval des Animaux, Camille Saint Saëns faisait une parenthèse dans une œuvre par ailleurs jugée sérieuse, et son propos était bien de faire rire en décochant quelques pointes satiriques ; il offrit à son ami le violoncelliste Lebouc cette pièce musicale pour son concert annuel du Mardi Gras ; mais après quelques rares exécutions, il n’autorisa pas la publication de cette œuvre de son vivant, craignant sans doute qu’elle nuise à sa réputation. Depuis, nombre d’enregistrements et d’adaptations, notamment celle présentée avec les textes de Francis Blanche, ont permis de découvrir cette œuvre réjouissante où se côtoient pêle-mêle références musicales (Offenbach, Rossini, Berlioz) , airs populaires (Ah vous dirai je maman / J’ai du bon tabac) et auto-citations (La danse macabre).

Cette version a voulu rester fidèle à cet esprit joyeux et malicieux tout en rajoutant d’illustres références. De la pièce musicale de Camille Saint Saëns à Offenbach, en passant par Mozart, Schubert, Rossini, Gounod, ce spectacle ludique et pédagogique convoque tout un bestiaire poétique, lyrique et théâtral. Une chanteuse-comédienne, accompagnée de deux pianistes, invite donc les enfants au voyage et à la découverte des plus grands airs de la musique classique. Alors que les petits découvrent cet univers musical, les grands révisent leurs classiques dans un esprit festif et bon enfant.

Mary Landi

Théâtre Le Ranelagh
5, rue des Vignes 75016 Paris
Réservations au 01 42 88 64 44

 

ndiheferdinand |
sassouna.unblog.fr/ |
pferd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Konoron'kwah
| Montségur 09
| INTERVIEWS DE STARS