• Accueil
  • > Actualité
  • > Ier Universal Music Festival International à Madrid par Irène Sadowska Guillon

Ier Universal Music Festival International à Madrid par Irène Sadowska Guillon

Posté par angelique lagarde le 29 juin 2015

El Barrio

El Barrio

Ier Universal Music Festival International à Madrid
Du 20 au 27 juillet 2015

Rock, pop, flamenco à l’Opéra de Madrid

Un événement culturel sans précédent en temps de crise, un nouveau Festival International, initiative 100 % privée de Universal Music Spain et LaRock Entertainment and Concert Tour, s’inaugure du 20 au 27 juillet avec des artistes, légendes de la musique pop, rock et flamenco : Elton John, Caetano Veloso, Gilberto Gil, Raphaël, Miguel Poveda, Juanes, El Barrio à l’Opéra de Madrid, temple de la musique lyrique. Pour la première fois dans son histoire le Teatro Real (Opéra de Madrid) accueille dans sa salle de 1 750 places avec une acoustique exceptionnelle, d’autres genres de musique, dite populaire.

Le Festival, associé avec plusieurs autres lieux prestigieux dans le monde a pour ambition de casser un certain nombre de frontières, de préjugés, toutes les formes d’ostracismes et d’échelles de valeurs établies qui cloisonnent les genres musicaux et leurs publics. Il est grand temps de se mettre au diapason de la réalité. Le rock aujourd’hui devient classique mais il évolue en se mélangeant avec les autres genres de musique, le flamenco aussi. De nombreux grands chanteurs lyriques interprètent des chansons populaires et de variétés.

Le Ministère de la Culture d’Espagne est resté sourd à l’initiative de Universal Music Spain et LaRock Entertainment and Concert Tour de créer à nouveau Festival International rock, pop, flamenco, en quelque sorte des classiques de la musique populaire contemporaine. En revanche le Teatro Real (Opéra de Madrid) s’est associé immédiatement à ce projet destiné à tous les publics qui réunit d’ores et déjà des partenariats de salles aussi prestigieuses que le Royal Albert Hall à Londres, l’Olympia à Paris, le Carnegie Hall à New York. Les grands chanteurs rock, pop, flamenco, se produisent d’habitude dans des énormes salles, où espaces ouverts, l’idée du Festival est de conjuguer des concerts de grande envergure avec des espaces plus intimes, proposant ainsi au public des expériences uniques dans des lieux emblématiques de réputation mondiale.

Pour sa première édition le Festival frappe un grand coup en s’ouvrant le 20 juillet avec Elton John et en clôturant avec une star nationale, le rénovateur du flamenco, El Barrio. Elton John, 35 disques d’or et 25 de platine, 45 ans de carrière, qui ne cesse de tourner, a proposé pour cette occasion un concert plus intimiste, un solo piano show.

Le 21 juillet Caetano Veloso et Gilberto Gil, deux musiciens brésiliens parmi les plus importants du XXe s., qui célèbrent cette année 50 ans de carrière et d’amitié, réunissent dans le concert inaugurant leur tournée européenne leurs chansons les plus représentatives de leur parcours. Raphael Martos, Andalou devenu Madrilène, gagne à 9 ans le Prix de la Meilleure Voix Enfantine au festival de Salzbourg. Admiré pour sa voix prodigieuse et sa façon particulière d’interpréter il est aujourd’hui une figure indiscutable parmi les grands chanteurs hispaniques et pionnier de la musique moderne en Espagne. Sa carrière est planétaire. Il s’est produit sur les scènes d’Europe, d’Asie, d’Amérique. Le 22 juillet, il inaugurera à l’Opéra sa tournée « Raphaël symphonique » accompagné par l’Orchestre Symphonique de la Radio et la Télévision Espagnole.

Miguel Poveda, une des voix les plus originales du flamenco, a construit sa carrière de 25 ans en mélangeant avec une totale liberté des genres et styles musicaux. Le concert qu’il présente le 23 juillet « Sonnets et poèmes pour la liberté » réunit les chansons populaires, du flamenco, des chansons sur des textes de poètes comme Quevedo, Neruda, Lorca, Miguel Hernandez. Le Colombien Juanes, artiste sans cesse innovant et superstar du rock en espagnol, très connu aux USA, présentera le 24 juillet son concert Loco de amor (fou d’amour), fusion du rock, de la musique électronique et de la cumbia colombienne.

Pour clore le festival, le 27 juillet, El Barrio, grande figure du flamenco qu’il rénove à partir de nouvelles sources d’inspiration comme par exemple le jazz, en introduisant des instruments inhabituels dans le flamenco traditionnel. Ces concerts sont des événements, El Barrio a rempli 15 fois le Palais des Sports à Madrid, son dernier disque Hijo del levante a obtenu un triple disque de platine. Dans son concert il interprétera de nouvelles chansons avec de nouveaux arrangements accompagné de son groupe habituel auquel s’ajouteront un orchestre à cordes et un chœur gospel, avec une mise en scène spectaculaire, magique.

Irène Sadowska Guillon

Informations : http://umusic.es
www.teatro-real.com

 

ndiheferdinand |
sassouna.unblog.fr/ |
pferd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Konoron'kwah
| Montségur 09
| INTERVIEWS DE STARS