• Accueil
  • > Festival Avignon
  • > De quoi parlez-vous ? de Jean Tardieu à l’Essaïon-Avignon – Avignon Off – par Angélique Lagarde

De quoi parlez-vous ? de Jean Tardieu à l’Essaïon-Avignon – Avignon Off – par Angélique Lagarde

Posté par angelique lagarde le 1 juillet 2016

de quoi parlez-vous

De quoi parlez-vous ?
5 pièces courtes comiques de Jean Tardieu
Mise en scène de Sophie Accard
Avec Sophie Accard, Anaïs Merienne, Léonard Prain et Tchavdar Pentchev
À L’Essaïon-Avignon – Avignon Off – du 9 au 30 juillet à 21h55

Jeux de mots, jeux de malins !

La compagnie C’est-pas-du-jeu a fait salle comble au Festival Off Avignon les deux dernières années et cet hiver au Lucernaire. Ce succès est-il mérité ? Oui, oui et encore oui ! Finissez vos phrases, Oswald et Zénaïde, De quoi s’agit-il ?, Le guichet et Un mot pour un autre, cinq courtes pièces qui séduiront les amateurs du bon mot, ou plutôt du mot absent, enfin quoi qu’il en soit, du rire ! Bel hommage à Jean Tardieu, cet habile faiseur travestissant le classicisme en nouveauté. Aussi si ce n’est pas fait, nous n’avons qu’un conseil, ils sont de retour alors courrez les voir !

Exercice ardu que de définir l’écriture de Jean Tardieu qui se veut à la fois si affranchie et si respectueuse des codes de nos chers arts et lettres. Certes, le mot manque, mais le ton y est, l’intention y est, le rythme y est et nos rires y sont. Belle performance de quatre jeunes comédiens que de donner du souffle à ce Feydeau essoufflé.

Finissez vos phrases, cette sentence s’avère être un jubilé de bons mots et pourtant non dits. L’amant n’aurait-il point besoin d’énoncer pour que le cœur l’entende ? A égale distance du boulevard et de la Commedia dell’arte, cette joyeuse pantomime se fait un appétissant hors d’œuvre. C’est là toute l’habilité de Monsieur Tardieu de métamorphoser en acte contemporain le plus classique des théâtres. Pour preuve, la scénette suivante, ou plutôt ode à l’aparté que cet Oswald et Zénaïde où les deux épris n’ont de cesse de confier au public leurs émois.

De quoi s’agit-il ? interroge l’intrigue suivante, mais de rien d’autre que d’un clin d’œil à Molière où l’ordre est moqué, le juge tour à tour interpelé comme un homme d’Eglise ou un directeur d’école, bel affront à l’autorité. Le guichet est peut-être un peu plus contemporain dans ses références où les questions saugrenues du voyageur sont confrontées aux réponses absurdes du bureau d’information, comme si Kafka interrogeait Beckett. Un mot pour un autre n’était peut-être pas indispensable, certains écrits même shakespeariens ne le furent pas dans l’histoire du théâtre, mais les comédiens y offrent encore une belle énergie.

Une mention très bien à Sophie Accard, Anaïs Merienne, Léonard Prain et Tchavdar Pentchev pour une mise en scène enlevée, une compréhension de l’auteur et un véritable sens du rythme qui nous emmènent dans ce tourbillon de rires.  En deux mot, succès mérité !

Angélique Lagarde

Essaïon-Avignon
33, rue de la carreterie
84000 Avignon
Réservations au 04 90 25 63 48

 

ndiheferdinand |
sassouna.unblog.fr/ |
pferd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Konoron'kwah
| Montségur 09
| INTERVIEWS DE STARS