• Accueil
  • > Spectacles
  • > Meguri de Sankai Juku au Théâtre de la Ville par Angélique Lagarde

Meguri de Sankai Juku au Théâtre de la Ville par Angélique Lagarde

Posté par angelique lagarde le 1 juillet 2016

Meguri de Sankai Juku au Théâtre de la Ville par Angélique Lagarde  dans Spectacles vii_img_2584trim-300x206

Meguri © Sankai Juku

Meguri
exubérance marine, tranquillité terrestre
Création 2015 de la compagnie Sankai Juku
Mise en scène, chorégraphie et conception d’Ushio Amagatsu
Musiques par Takashi kako, Yas-kaz et Yoichiro Yoshikawa
Avec Ushio Amagatsu, Semimaru, Toru Iwashita, Sho Takeuchi, Akihito Ichihara, Dai Matsuoka, Norihito Ishii et Shunsuke Momoki
Au Théâtre de la Ville jusqu’au 2 juillet puis en tournée

Le sacre de la vie

Venue du Japon, la compagnie Sankai Juku nous offre une superbe allégorie de la vie pour célébrer son 40ème anniversaire, Meguri exubérance marine, tranquillité terrestre. Le chorégraphe Ushio Amagatsu a composé une ode à la nature, aux éléments, à la frontière du rituel et de la danse, comme pour nous donner à voir le sacré.

Depuis 1984, les spectateurs du Théâtre de la Ville ont l’opportunité d’assister aux créations de la compagnie, et c’est à chaque fois un moment d’exception. L’identité de la compagnie est associée à des chorégraphies inspirées du Butô, cette danse crée au Japon en réaction à la catastrophe d’Hiroshima dont la lenteur est significative. Or, pour célébrer ce 40ème anniversaire, Ushio Amagatsu nous livre ici un travail chorégraphique un peu différent, plus dynamique qu’à l’accoutumé mais toujours aussi onirique.

iii_img_0867-300x200 dans Spectacles

Meguri © Sankai Juku

Le souffle de la vie semble traverser les corps qui agitent les superbes tableaux de cette ode à la nature, Meguri, sous-titré, exubérance marine, tranquillité terrestre. Nous assistons à l’éclosion d’un bourgeon qui devient fleur, à l’avènement même de la vie, au commencement d’un cycle. De corps en corps, la vie se laissera transporter à travers les éléments, toujours dans un même élan, dans un même souffle. Entièrement vêtus et maquillés de blanc, les interprètes semblent danser sur l’eau, comme des nénufars chassés par le vent. Leurs postures, leurs gestes délicats et les actions répétitives de certaines séquences nous évoquent un rituel comme pour célébrer la nature, les éléments, le sacre de la vie.

L’harmonie des danseurs, la précision des gestes, la démesure de la scénographie, le raffinement de la création lumière et la qualité de la partition musicale font de ce spectacle un véritable moment d’exception. Chaque chorégraphie de la compagnie Sankai Juku offre un morceau d’éternité. L’ineffable s’offre à nous et le temps de la représentation, nous sommes dans l’illusion de le saisir.

Angélique Lagarde

Théâtre de la Ville
2, place du Châtelet
75004 Paris
Réservations au 01 42 74 22 77

Tournée 2016-2017
(Dates françaises en gras)

16 et 17 juillet : Cidade das Artes, Rio de Janeiro, Brésil
23 et 24 juillet : Teatro Alfa, São Paulo, Brésil
29 et 30 juillet : Festival Impulstanz, Vienne

6, 7 et 8 janvier : Les Gémeaux, Sceaux
12 et 13 janvier : Le Corum, Montpellier
17 au 21 janvier : Maison de la Danse, Lyon
24 et 25 janvier : Palais des congrès, Clermont-Ferrand
28 janvier : Théâtre Crochetan, Monthey, Suisse
31 janvier : Nuithonie, Fribourg, Suisse
3 et 4 février : L’Apostrophe, Cergy-Pontoise
8 et 9 février : Opéra, Caen
10 au 22 février : Italie
27 et 28 février : Ljubljana, Slovénie

 

ndiheferdinand |
sassouna.unblog.fr/ |
pferd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Konoron'kwah
| Montségur 09
| INTERVIEWS DE STARS