Rumeurs et petits jours au Festival d’Avignon par Marie-Laure Atinault

Posté par angelique lagarde le 21 juillet 2016

Rumeur et petits jours © Christophe Raynaud de Lage

Rumeur et petits jours © Christophe Raynaud de Lage

Rumeur et petits jours
Un spectacle de Raoul Collectif
Avec Romain David, Jérôme de Falloise,
David Murgia, Benoît Piret, Jean-Baptiste Széret
Au Festival d’Avignon jusqu’au 23 juillet

Libérer les ondes !

Décidément pour cette 70ème édition du Festival d’Avignon, le rire vient du Nord ! Raoul Collectif est constitué de comédiens qui se sont connus au Conservatoire de Liège. Raoul Collectif naît comme « un cri surgi de l’enfance ». Dans Rumeur et petits jours, il y a la gravité, le jeu, et la poésie de l’enfance qui aurait une conscience politique. Un grand vent de fraîcheur et des rafales de rire.

Aujourd’hui, ils enregistrent leur dernière émission de radio. La direction a décidé de la retirer de la grille des programmes. Ils refusent, chacun avec sa personnalité, le diktat de l’idéologie. Ils sont persuadés que la pensée poétique peut combattre les dictateurs de la pensée unique. Sur le plateau, une longue table avec des micros, surmontée d’un grand luminaire rectangulaire, sur le coté une petite régie technique, et bien sûr la lampe rouge qui annonce la prise de l’antenne.

Les chroniqueurs semblent sortis tout droit des années 70. Les sujets sont assez surprenants : les Indiens Huichols, des animaux très rares et le fameux courrier des lecteurs avec, entre autres, l’auditrice qui pose un problème mathématique et philosophique sur la cohabitation dans un pré d’une vache et d’un cheval !

Malgré la projection de diapos, ce qui n’est vraiment pas une spécificité radiophonique, les chroniqueurs peinent à dissimuler leur colère face à la suppression de leur émission. Ils défendent le beau langage, la poésie et la philosophie. Lorsque l’un d’eux pète les plombs et dit ce qu’il a sur le cœur, la machine s’emballe. Le luminaire devient menaçant, les esprits s‘échauffent. Attention à ne pas recevoir une litote en pleine figure. Au fait que deviennent la vache et le cheval ?

Rumeur et petits jours © Christophe Raynaud de Lage

Rumeur et petits jours © Christophe Raynaud de Lage

Raoul Collectif s’est inspiré d’une émission belge, La table d’écoute et du Masque et la plume. L’idée que des chroniqueurs se réunissent pour parler avec érudition et parfois mauvaise foi était séduisante car ce genre de lieu de débat tend à disparaître. Combien de lieux culturels et de manifestations disparaissent sous le couperet des coupes budgétaires. Raoul Collectif est très attentif au langage, à la poésie, à la culture.

La pièce est attrayante par son aspect polémique qui rappelle l’émission de Michel Polac qui a connu des soirées houleuses. Raoul Collectif propose un spectacle drôle et profond. A l’heure où la télévision française est bouleversée par une nouvelle direction qui se livre à une chasse aux sorcières au nom d’un jeunisme imbécile, nous pensons qu’un tel spectacle est de salut public. C’est gai, un poil foutraque mais tellement séduisant. Il est indispensable !

Marie Laure Atinault

Festival d’Avignon
Cloître Saint-Louis
20 rue du Portail Boquier
84000 Avignon
Réservations au 04 90 27 66 50

 

ndiheferdinand |
sassouna.unblog.fr/ |
pferd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Konoron'kwah
| Montségur 09
| INTERVIEWS DE STARS