• Accueil
  • > Arts du Cirque
  • > Driftwood, cie Casus Circus à Présence Pasteur – Avignon Off par Angélique Lagarde

Driftwood, cie Casus Circus à Présence Pasteur – Avignon Off par Angélique Lagarde

Posté par angelique lagarde le 22 juillet 2017

Driftwood2 - Dylan Evans

Driftwood © Dylan Evans

Driftwwod
Compagnie Casus Circus
Une création de et avec Jesse Scott, Lachlan Mc Aulay, Abbey Church, Kali Retallack et Natano Fa’Anana avec également en alternance Phoebe Carlson
À Présence Pasteur – Avignon Off – du 7 au 30 juillet (relâches les 19 et 25) à 14h15
Et en tournée française de novembre 2017 à février 2018 (dates en fin d’article)

Le flottement d’un rêve

Une fois n’est pas coutume dans le paysage du nouveau cirque, ces jeunes acrobates talentueux nous viennent d’Australie, de Brisbane, précisément. À l’instar de leur pairs québécois, les cirques Plume et Éloize, la compagnie Casus Circus nous révèle les talents circassiens de demain. Ils avaient déjà enchanté le public du Off en 2015 avec Knee Deep et ils reviennent nous éblouir cette année avec leur dernière création d’une immense poésie : Driftwood.

Driftwood signifie « bois flotté ». Sous nos yeux se dessine le matériau, l’essence même du cirque, de l’acrobatie, comme une matière onirique à saisir au vol. Ils sont cinq sur scène : deux porteurs, un frêle acrobate et une adorable contorsionniste acrobate issus du centre de formation national pour jeunes circassiens le Flying Fruit Fly Circus, puis un danseur athlétique venu des arts traditionnels Samoans (Polynésie occidentale).

Driftwood-Katie Bennett-0318

Driftwood © Katie Bennett

Avec pour fil conducteur la rencontre et les heureux accidents qu’elle peut créer, cette nouvelle création relève le défi de relier le spectaculaire à l’intime. Au-dessus d’un plateau nu, une petite lumière apparaît et disparaît afin qu’ils puissent s’en emparer et à tour de rôle, jouer avec elle comme l’on joue du destin. Si l’on est un peu sur notre faim en termes de narration en comparant cette proposition à celles de leurs pairs québécois, l’émotion et la poésie sont en revanche au rendez-vous.

Le miroir que créent les physiques des deux couples féminin et masculin de porteurs et acrobates apporte une touche de dérision avec ce schéma du grand et du petit, et exacerbe en même temps la sensibilité de chacun. Driftwood nous offre un beau panel de sensations, de l’émerveillement qu’offrent les chorégraphies et les acrobaties au trapèze, au cerceau et à la corde, à la stupéfaction provoquée par les numéros spectaculaires. Ils nous quittent sous de grands applaudissements mérités et nous laissent la tête emplie de rêves. Merci pour la poésie et longue vie à la compagnie Casus Circus !

Angélique Lagarde

Présence Pasteur
13, rue du Pont Trouca
84000 Avignon
Réservations au 04 32 74 18 54

Tournée 2017-2018

21 novembre : Le mail scène culturelle, Soissons
23 novembre : La 2Deuche espace culturel, Lempdes
25 novembre : Centre culturel Les 3 Pierrots, Saint-Cloud

1er décembre : Maison des Jeunes et de la Culture, Rodez
2 décembre : Théâtre de la Maison du Peuple, Millau
7 décembre : Théâtre municipal, Béziers
12 décembre : Théâtre de l’olivier, Istres
15 décembre : Théâtre, Vénissieux

3 février : Théâtre, Corbeil-Essonnes
8 et 9 février : Direction du développement culturel, Cusset
13 février : Théâtre des Sources, Fontenay-aux-Roses
17 février : Théâtre Montansier, Versailles

 

ndiheferdinand |
sassouna.unblog.fr/ |
pferd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Konoron'kwah
| Montségur 09
| INTERVIEWS DE STARS