Écrits (2) de Tadeusz Kantor par Irène Sadowska-Guillon

Posté par angelique lagarde le 3 septembre 2015

Écrits (2) de Tadeusz Kantor par Irène Sadowska-Guillon dans Rendez-Vous Litteraires kantor_ecrits_2-191x300

Écrits (2)
De Wielopole Wielopole à la dernière répétition
De Tadeusz Kantor
Traduit du polonais par Marie-Thérèse Vido-Rzewuska
Aux Éditions Les Solitaires Intempestifs

Le journal de la création cheminant dans la mémoire

Tadeusz Kantor, la grande référence du théâtre contemporain,  a toujours veillé à ce que sa démarche ne soit pas déformée, ni que d’autres ne se l’approprient. Le volume Écrits (2) rassembles ses textes, commentaires, notes de création, réflexions théoriques, depuis La classe morte jusqu’à son dernier spectacle au titre tenant d’une provocation imprégnée de défi et d’humour sarcastique Aujourd’hui c’est mon anniversaire, resté inachevé. La mort, sa compagne de toujours, tutélaire de son théâtre de la mort, l’a emporté le 17 décembre 1990 pendant les dernières répétitions. Aujourd’hui c’est mon anniversaire créé le 10 janvier 1991 au Théâtre Garonne à Toulouse par les acteurs du Cricot 2, formant désormais une sorte de classe morte sans Kantor, maître de cérémonie en scène, portait un sous-titre, comme le présent volume, La dernière répétition.

Lire la suite… »

Publié dans Rendez-Vous Litteraires, Spectacles, Théâtre | Commentaires fermés

Teatro a Corte édition 2015 par Angélique Lagarde

Posté par angelique lagarde le 31 juillet 2015

Teatro a Corte édition 2015 par Angélique Lagarde  dans Arts du Cirque torino-palazzo-reale-300x198
Le Palais Royal de Turin

Teatro a Corte
Le théâtre européen dans les demeures royales du Piémont
Au Théâtre Astra, sur la Piazzetta Reale et à l’Accademia Albertina de Turin, dans les châteaux d’Agliè, Racconigi, Rivoli et Stupinigi, à la Reggia de la Venaria Reale et à la Villa Reale de Fontanafredda
Du 15 juillet au 2 août 2015

Que dure la Dolce Vita a Torino !

Qu’il est doux de se rendre à Turin pour assister au festival Teatro a Corte, «  le théâtre européen dans les demeures royales du Piémont ». La nouvelle édition a débuté le 15 juillet et se poursuit jusqu’au 2 août, répartie sur trois longs week-ends (du jeudi au dimanche soir). Le deuxième week-end auquel nous avons pris part fut traversé par trois grands axes : le fil de la marionnette, la thématique « Nourrir la planète » de l’exposition universelle qui se tient actuellement à Milan, ville voisine, et la « vitrine » allemande au cœur de cette nouvelle édition, en lien avec l’opération locale « Turin rencontre Berlin ». Sous l’impulsion de son directeur francophile Beppe Navello, la France a eu, une fois encore, une place de choix avec ce week-end une création in situ et une proposition sonore qui se sont particulièrement bien intégrées au paysage piémontais. Néanmoins, honneur à l’Allemagne, notre coup de cœur cette année se porte sur la compagnie Gob Squad, qui par chance tourne beaucoup en Europe, alors surtout restez aux aguets, il serait dommage de manquer ce qu’on peut véritablement appeler… des artistes !

Lire la suite… »

Publié dans Arts du Cirque, Danse, Europe, Festivals, Marionnettes, Rendez-Vous Litteraires, Spectacles, Spectacles musicaux, Théâtre, Tournées | Commentaires fermés

Critique du théâtre 2 du moderne au contemporain, et retour de Jean-Pierre Sarrazac par Irène Sadowska Guillon

Posté par angelique lagarde le 17 mars 2015

Jean pierre sarrazac critique théâtre

Critique du théâtre 2
du moderne au contemporain, et retour
De Jean-Pierre Sarrazac
Série Penser le théâtre
Aux éditions Circé

Pour en finir avec l’intégrisme du contemporain au théâtre

Jean-Pierre Sarrazac propose un livre salvateur, libérateur, qui s’attaqueau terrorisme de l’idéologie sectaire du contemporanéisme qui se serait imposée depuis ces dernières décennies sur les scènes de théâtre mais aussi dans d’autres disciplines artistiques. Il constate que le moderne prend aujourd’hui le sens de ringard face au contemporain et à ses déclinaisons : post-moderne, post-dramatique… Que recouvre ce culte du présent immédiat, voire absolu, du contemporain qui constitue aujourd’hui au théâtre une plus-value esthétique, promotionnelle ? Dans Critique du théâtre 2 du moderne au contemporain, et retour, faisant suite à Critique du théâtre 1 de l’utopie au désenchantement il interroge le surgissement du dogme du contemporain et du post-dramatique qui se sont affirmés en discréditant le moderne et le dramatique. Lire la suite… »

Publié dans Rendez-Vous Litteraires, Spectacles, Théâtre | Commentaires fermés

41 ans au Théâtre de la Ville de Serge Peyrat par Irène Sadowska Guillon

Posté par angelique lagarde le 11 décembre 2014

Peyrat Plat de couv

41 ans au Théâtre de la Ville
Le temps de la mémoire 1967- 2008
De Serge Peyrat
Aux éditions de l’Amandier

Une vie dans et pour le théâtre

Serge Peyrat était avec Jean Mercure et Gérard Violette au berceau du Théâtre de la Ville et les a accompagné durant leur direction de ce théâtre, l’un entre 1967 et 1985, l’autre entre 1985 et 2008. Son itinéraire se confond avec celui du Théâtre de la Ville, dont il consigne 41 ans de mémoire dans ce livre dont la parution est endeuillée par la disparition de Gérard Violette. Dans le tissu de la mémoire vivante du Théâtre de la Ville qu’il incarne, Serge Peyrat inscrit de nombreux témoignages d’artistes, de collaborateurs, des souvenirs, des anecdotes, nous introduit dans l’intimité du travail théâtral, raconte ses voyages à la recherche de spectacles.

Lire la suite… »

Publié dans Danse, Portraits, Presentation, Rendez-Vous Litteraires, Spectacles, Théâtre | Commentaires fermés

Les laboratoires de Jean Manuel Warnet et La filiation Copeau, Lecoq, Mnouchkine de Guy Freixe aux éditions l’Entre-temps par Irène sadowska-Guillon

Posté par angelique lagarde le 30 avril 2014

les-laboratoires-une-autre-histoire-du-theatre

Les laboratoires
Une autre histoire du théâtre
de Jean Manuel Warnet

et

La filiation Copeau, Lecoq, Mnouchkine
Une lignée théâtrale du jeu de l’acteur
de Guy Freixe
Éditions l’Entre-temps
Collection les voies de l’acteur

Histoires des filiations

Dans la continuité de leurs publications de recherches, d’explorations et de récupérations de la mémoire et de l’histoire théâtrale les Éditions de l’Entre-temps proposent deux ouvrages apportant des éclairages nouveaux sur les histoires, les liens de filiation entre les grands innovateurs et réformateurs de la pratique scénique et du jeu de l’acteur au XXème siècle. Jean Manuel Warnet explore dans Les laboratoires. Une autre histoire du théâtre cet espace de l’entre-deux, de la recherche théâtrale qui n’est ni théâtre ni école, en dégageant les diverses formes de ce type de travail depuis Stanislavski, Meyerhold, jusqu’aux formes les plus récentes de laboratoire en passant par la quête de Grotowski et de Barba. Guy Freixe à son tour s’attache dans La filiation Copeau, Lecoq Mnouchkine. Une lignée théâtrale du jeu de l’acteur, à dégager les liens de famille entre les démarches, méthodes de travail et les approches du jeu de l’acteur chez Jacque Copeau, Jacques Lecoq et Ariane Mnouchkine. Il relève les points communs, les singularités de ces démarches mais aussi les proximités avec celles d’autres créateurs comme par exemple Peter Brook. Les deux ouvrages proposent des mises en perspective des recherches et les pratiques théâtrales essentielles, déterminantes pour la scène d’aujourd’hui. Lire la suite… »

Publié dans Rendez-Vous Litteraires, Spectacles, Théâtre | Commentaires fermés

Surmarionnettes et mannequins Craig, Kantor et leurs héritages contemporains aux Editions l’Entretemps par Irène Sadowska Guillon

Posté par angelique lagarde le 16 septembre 2013

Surmarionnettes et mannequins Craig, Kantor et leurs héritages contemporains aux Editions l’Entretemps par Irène Sadowska Guillon dans Critique en ligne 1decouv_surmarionnette-208x300

Surmarionnettes et mannequins
Craig, Kantor et leurs héritages contemporains
Sous la direction de Carole Guidicelli
(en version intégralement bilingue franco-anglaise)
Inclus le documentaire en DVD  de Marie Vayssière et Stéphane Nota :
« 1+1=0 » une très courte leçon de Tadeusz Kantor
Aux Editions l’Entretemps – Collection La main qui parle
Une publication réalisée en co-édition avec l’Institut International de la Marionnette

Le double artificiel de l’acteur

L’ouvrage Surmarionnettes et mannequins, Craig, Kantor et leurs héritages contemporains, rassemble les actes du colloque international organisé en 2012 par l’Institut International de la Marionnette. A partir des héritages de Craig et de Kantor les auteurs examinent du point de vue esthétique, poétique, philosophique, anthropologique, les démarches représentatives de l’extraordinaire diversité sur nos scènes des formes animées jusqu’à la manipulation d’images ou aux androïdes d’Oriza Hirata. L’ensemble des interventions (publiées toutes en français et en anglais), mettant en perspective et recontextualisant les pratiques récentes, apporte un éclairage précieux et nouveau sur les écritures scéniques relevant des formes plurielles de la marionnette. Lire la suite… »

Publié dans Critique en ligne, Dossiers, Marionnettes, Rendez-Vous Litteraires, Spectacles, Théâtre | Commentaires fermés

Guide de la Zarzuela de Pierre René Serna par Irène Sadowska Guillon

Posté par angelique lagarde le 29 août 2013

Guide de la Zarzuela de Pierre René Serna par Irène Sadowska Guillon dans Actualité cover-1-zarzuela-210x300

Guide de la Zarzuela
De Pierre René Serna
Chez Bleu Nuit Éditeur

Cette illustre inconnue de la scène française

Alors qu’en France, Corneille puis Racine, feront triompher le théâtre classique et qu’en Italie Caccini et Monteverdi inventent l’opéra, en Espagne, qui vit son Siècle d’Or, illustré par Cervantès, Lope de Vega, Tirso de Molina, Guillen de Castro, Calderón, nait au début du XVIIème siècle un nouveau genre de théâtre lyrique, proche de l’opéra bouffe, la zarzuela, représenté initialement à la Cour de Madrid. Pierre René Serna, journaliste dans plusieurs revues européennes, musicographe, spécialiste de la musique espagnole, auteur de Berlioz de A à Z et de Wagner, vient de combler cette lacune dans notre culture musicale avec son excellentissime Guide de la zarzuela, premier ouvrage sur le sujet en France, couronné par le Prix du Meilleur Livre sur la Musique 2013 du Syndicat Professionnel de la Critique de Théâtre, Musique et Danse. Lire la suite… »

Publié dans Actualité, Concerts, Critique en ligne, Danse, Opera, Portraits, Presentation, Rendez-Vous Litteraires, Spectacles, Spectacles musicaux, Théâtre | Commentaires fermés

La loi de Tibi à la Chapelle du Verbe Incarné – Avignon Off – par Marie-Laure Atinault

Posté par angelique lagarde le 29 juillet 2013

La loi de Tibi à la Chapelle du Verbe Incarné - Avignon Off - par Marie-Laure Atinault dans Festival Avignon tibi-300x203

Jean-Michel Martial dans La loi de Tibi © Lot

La loi de Tibi
De Jean Verdun,
Mise en scène Jean-Michel Martial
Avec Jean-Michel Martial et Karine Pédurand
A la Chapelle du Verbe Incarné – Avignon Off –  du 8 au 31 juillet à 13h40

Chapeau bas pour Jean-Michel Martial !

Spectateurs ou touristes quelle importance ! Il faut suivre les préceptes de Tibi. Un personnage vêtu d’un chapeau haut de forme, poussant une voiture d’enfant et qui fait parler des morts. Un magicien ? Le prince des bidonvilles, le chantre de la cour des miracles n’est pas un enfant de chœur mais un homme qui porte l’espoir. Lire la suite… »

Publié dans Festival Avignon, Festivals, Rendez-Vous Litteraires, Spectacles, Théâtre | 1 Commentaire »

Maria Casarès, une actrice de rupture par Florence M. Forsythe aux Editions Actes Sud par Irène Sadowska Guillon

Posté par angelique lagarde le 10 juin 2013

Maria Casarès, une actrice de rupture par Florence M. Forsythe aux Editions Actes Sud par Irène Sadowska Guillon dans Films couv.maria-casares-157x300

Maria Casarès, une actrice de rupture
Par Florence M. Forsythe
Editions Actes Sud, série Le Temps du Théâtre

Maria Casarès, l’intrépide

Ceux qui l’ont vu jouer au cinéma ou au théâtre restent à jamais marqués par l’emprise qu’elle exerçait sur les spectateurs, telle une prêtresse d’un rituel sacré, dès son apparition. Car le jeu de Maria Casarès n’était pas simplement l’incarnation d’un rôle, c’était un don de soi. Exilée à 14 ans en France en 1936, elle tient de l’Espagne, de sa Galice natale, la force des extrêmes, l’énergie indomptable, la passion du dépassement de soi, l’esprit de conquête. Actrice d’exception, de rupture, à contre-courant des modes, dès ses premiers films Les Enfants du paradis, Les Dames du bois de Boulogne (1945) elle laisse une empreinte indélébile au cinéma, mais le théâtre dont elle a traversé, entre 1940 et 1996, des moments décisifs d’un demi-siècle d’évolution était sa patrie, sa terre d’élection. Elle ne cessait de l’arpenter par des chemins de traverse, au gré des rencontres « providentielles », d’artistes d’exception pour ne citer que Camus, Vilar, Lavelli, Béjart, Chéreau, Sobel, Genet. A partir de témoignages, de documents, des souvenirs de Maria Casarès consignés dans son livre Résidente privilégiée, Florence M. Forsythe recompose la trajectoire de l’actrice et brosse un portrait extrêmement vivant de la femme dont la vie et le théâtre ne faisait qu’un. Lire la suite… »

Publié dans Films, Portraits, Rendez-Vous Litteraires, Spectacles, Théâtre | Commentaires fermés

Anne Sylvestre, rencontre en coulisses par Irène Sadowska-Guillon

Posté par angelique lagarde le 23 avril 2013

Anne Sylvestre, rencontre en coulisses par Irène Sadowska-Guillon dans Concerts a.sylvestre-199x300

Anne sylvestre © Anne-Marie Panigada

Anne Sylvestre chante la femme

Poète, auteur, compositeur interprète, figure essentielle de la chanson française, Anne Sylvestre trace depuis bientôt 55 ans son chemin loin des sentiers battus, à contre-courant des modes, à l’écart des idées collectives. Personnage combattant, féministe à sa façon, elle s’est toujours élevée contre l’inégalité, l’injustice, la discrimination raciale, sexuelle, xénophobe, en abordant dans ses chansons bien avant les autres les questions du viol, des sans abri, du mariage homosexuel, etc… Elle continue à se battre aujourd’hui contre les injustices, les dominations, les humiliations qui sont toujours le lot quotidien des femmes. Un combat qui s’exprime à travers les chansons de son nouvel album Juste une femme et son spectacle éponyme, le 15 mai 2013 au Casino de Paris. Lire la suite… »

Publié dans Concerts, Interviews, Rendez-Vous Litteraires, Spectacles, Spectacles musicaux | Commentaires fermés

12345
 

ndiheferdinand |
sassouna.unblog.fr/ |
pferd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Konoron'kwah
| Montségur 09
| INTERVIEWS DE STARS