Les voyages du comédien de Georges Banu par Irène Sadowska Guillon

Posté par angelique lagarde le 22 mars 2013

Les voyages du comédien de Georges Banu par Irène Sadowska Guillon dans Rendez-Vous Litteraires couv-banu-205x300

Les voyages du comédien
De Georges Banu
Série Pratique du théâtre
Éditions NRF. Gallimard, 2012

L’acteur singulier ou l’éloge de l’insoumission

L‘ouvrage de George Banu,  Les voyages du comédien, n’est pas une étude monographique sur l’art de l’acteur ni une traversée de son histoire. Sa réflexion ancrée dans sa propre expérience de spectateur critique et de théoricien du théâtre, ouverte sur le monde, se concentre dans cet ouvrage sur notre époque contemporaine, de l’après Seconde Guerre mondiale à nos jours, et sur le phénomène de l’acteur d’exception, insoumis, spécimen unique, ireproductible. Qu’est-ce qui fait la singularité d’un acteur ? Quelles sont ses sources et ses ressources ? Pourquoi nous fascine-t-il tant ? Lire la suite… »

Publié dans Rendez-Vous Litteraires, Spectacles, Théâtre | Commentaires fermés

Anne Sylvestre « Et elle chante encore ? » par Daniel Pantchenko aux Editions Fayard par Irène Sadowska Guillon

Posté par angelique lagarde le 15 février 2013

Anne Sylvestre « Et elle chante encore ? » par Daniel Pantchenko aux Editions Fayard par Irène Sadowska Guillon dans Actualité couv-anne-sylvestre-196x300

Anne Sylvestre « Et elle chante encore ? »
Par Daniel Pantchenko
série Biographie Éditions Fayard

J’avance et je me bats

Son œuvre, chansons et textes poétiques, où depuis bientôt 55 ans elle dépose des traces, des souvenirs de son enfance, de son adolescence, des choses vécues heureuses et douloureuses, de sa vie intime et publique de femme et d’artiste, ses engagements humains et sociaux, ses défis, ses traversées du désert et le retour à la lumière, constitue à elle seule une immense autobiographie d’Anne Sylvestre, figure essentielle, incontournable de la chanson française. Cette première biographie écrite par Daniel Pantchenko avec la complicité d’Anne Sylvestre incluant de nombreux témoignages et environ 80 interviews inédites de proches, de collaborateurs de l’artiste, de journalistes, de chanteurs et chanteuses, offre des clefs pour comprendre les fondements, les substrats familiaux, intimes, de sa personnalité, de ses appréhensions, de ses choix de vie et de sa voie artistique. Cela se lit comme un roman dont le personnage principal raconté se raconte, dialogue avec le narrateur, convoque et fait dialoguer les souvenirs, les événements de sa vie avec leurs empreintes poétiques dans son œuvre. Une vie faisant un tout avec son œuvre qui continue à s’écrire… Lire la suite… »

Publié dans Actualité, Concerts, Dossiers, Portraits, Rendez-Vous Litteraires, Spectacles, Spectacles musicaux, TV/Radio | Commentaires fermés

Poétique du drame moderne de Henrik Ibsen à Bernard Marie Koltès de Jean-Pierre Sarrazac aux Editions du Seuil par Irène Sadowska Guillon

Posté par angelique lagarde le 19 novembre 2012

Poétique du drame moderne de Henrik Ibsen à Bernard Marie Koltès de Jean-Pierre Sarrazac aux Editions du Seuil par Irène Sadowska Guillon dans Rendez-Vous Litteraires sarrazac-poetique-du-drame-moderne-204x300

Poétique du drame moderne
De Henrik Ibsen à Bernard Marie Koltès
De Jean-Pierre Sarrazac
Aux Editions du Seuil
Collection Poétique

Le drame est mort ? Vive le drame !

On avait dit qu’après Auschwitz et Hiroshima on ne pouvait plus écrire de théâtre et que Beckett avait asséné au drame un coup de grâce. Pourtant tandis qu’on déplore la mort du drame et qu’on salue l’avènement du théâtre post dramatique, le drame moderne prospère sous de nouvelles formes. Prenant le contre-pied du constat de décadence du drame par Lukacs, de son obsolescence par Hans-Thies Lehmann ou de sa mort par Adorno, Jean-Pierre Sarrazac fait dans La poétique du drame moderne le point de ses recherches menées depuis de nombreuses années, sur les nouveaux paradigmes de la forme dramatique qui, étant apparue dans les années 1880, se perpétue jusqu’aux dramaturgies immédiatement contemporaines. Ainsi établit-il un pont entre les premières pièces de la modernité du théâtre, celles d’Ibsen, de Strinberg, de Tchekhov et celles des auteurs plus proches de nous comme Heiner Müller, Bernard Marie Koltès ou encore Sarah Kane et Jon Fosse. Lire la suite… »

Publié dans Presentation, Rendez-Vous Litteraires, Théâtre | Commentaires fermés

Arab Jazz, Grand prix de la littérature policière 2012 – Entretien avec son auteur Karim Miské par Bilguissa Diallo

Posté par angelique lagarde le 18 novembre 2012

 Arab Jazz, Grand prix de la littérature policière 2012 - Entretien avec son auteur Karim Miské par Bilguissa Diallo dans Films 01karim-miske-antoine-rozes-252x300 couv_arab-jazz-96x150 dans Portraits

Karim Miské © Antoine Rozes.jpg

Arab Jazz
De Karim Miské
Aux Editions Viviane Hamy
Collection Chemins Nocturnes

Quand le polar se fait multiculturel

Réalisateur de documentaires depuis 20 ans, et fervent lecteur de polar, Karim Miské peut désormais ajouter sans rougir la ligne « auteur » à son CV. Titre d’autant plus mérité qu’il vient d’emporter avec brio le grand prix de la littérature policière et ce dès son premier roman. Dans un style percutant, vif et authentique, Karim nous promène dans le 19ème arrondissement parisien, sur les pas d’Ahmed Taroudant, anti-héros borderline dont la jolie voisine a été atrocement assassinée. En décalage avec son environnement où cohabitent de nombreuses communautés culturelles et religieuses, les yeux d’Ahmed nous offrent une plongée réaliste dans ces univers fermés et propices aux fantasmes sociaux… le tout sans oublier l’élément policier indispensable à tout polar qui se respecte. Encensé par la critique, l’auteur revient pour Kourandart sur la génèse de ce premier texte qui préfigure la naissance d’un univers littéraire riche, attachant et socialement authentique ! Lire la suite… »

Publié dans Films, Portraits, Presentation, Rencontres, Rendez-Vous Litteraires | Commentaires fermés

Le théâtre de Koffi Kwahulé, une nouvelle mythologie urbaine par Caroline Barrière aux Editions L’Harmattan par Irène Sadowska Guillon

Posté par angelique lagarde le 10 novembre 2012

Le théâtre de Koffi Kwahulé, une nouvelle mythologie urbaine par Caroline Barrière aux Editions L'Harmattan par Irène Sadowska Guillon dans Rendez-Vous Litteraires koffi-kwahulecouv-181x300

Le théâtre de Koffi Kwahulé,
une nouvelle mythologie urbaine
par Caroline Barrière
Editions L’Harmattan, collection Univers théâtral

Théâtre de l’identité transformée

Auteur d’une trentaine de pièces de théâtre, Koffi Kwahulé, originaire de Côte d’Ivoire vit et travaille depuis plus de 30 ans en France. Il fait partie de la nouvelle génération des dramaturges qui remettent en question leur rapport identitaire à l’Afrique, à l’africanité et à la négritude. Dans son ouvrage Le théâtre de Koffi Kwahulé, une nouvelle mythologie urbaine, fruit de sa recherche pour sa thèse de maîtrise en Études Françaises à l’Université de Carleton (Ontario), Caroline Barrière s’attache à mettre en lumière, à travers l’analyse de six pièces de Koffi Kwahulé, ses stratégies dramaturgiques consistant à subvertir la mythologie fondatrice de la culture européenne : la Bible, le mythe de Faust, les rituels de l’Église catholique, en transformant leur signification au sein des problématiques contemporaines du racisme et de l’immigration. Cette nouvelle mythologie urbaine que construit Koffi Kwahulé dans son théâtre est consubstantielle de sa réflexion sur son rapport à l’Afrique, sur son expérience en France et sur la manière dont cela détermine sa façon de voir le monde. Lire la suite… »

Publié dans Rendez-Vous Litteraires, Spectacles, Théâtre | Commentaires fermés

Théâtre contemporain Orient et Théâtre contemporain Occident volume dirigés par Brigitte Gauthier aux Editions l’Entretemps par Irène Sadowska Guillon

Posté par angelique lagarde le 4 novembre 2012

Théâtre contemporain Orient et Théâtre contemporain Occident volume dirigés par Brigitte Gauthier aux Editions l'Entretemps par Irène Sadowska Guillon  dans Europe couv_theatrecontemporainorient-186x300

Théâtre contemporain Orient Ier volume
Théâtre contemporain Occident IIème volume
dirigés par Brigitte Gauthier
Editions l’Entretemps
Collection « Les points dans les poches »
Série script

Rencontre théâtrale Orient – Occident

Les deux volumes Théâtre contemporain Orient et Théâtre contemporain Occident, initiant la série SCRIPT (scénaristes, créateurs, réalisateurs, interprètes, performers, traducteurs), aux Éditions l’Entretemps, sont le fruit des études des universitaires du Centre de recherche en émergence sur les langues et les arts très contemporains basé à l’Université d’Évry (Val d’Essonne) et dirigé par Brigitte Gauthier. Théâtre contemporain Orient réunit les articles de spécialistes des théâtres du Koweït, d’Algérie, de Turquie, de Russie, d’Inde, du Japon, de Chine et de Taiwan. Dans le volume Théâtre contemporain Occident sont rassemblés des articles sur des pratiques théâtrales aux USA, en Allemagne, en Grande-Bretagne, au Québec, en Italie, en Espagne, en Argentine. Lire la suite… »

Publié dans Europe, Rendez-Vous Litteraires, Spectacles, Théâtre | Commentaires fermés

L’anglais des arts du spectacle par Nathalie Roulon aux Editions l’Entretemps par Irène Sadowska Guillon

Posté par angelique lagarde le 31 octobre 2012

L'anglais des arts du spectacle par Nathalie Roulon aux Editions l'Entretemps par Irène Sadowska Guillon dans Danse couv_anglaisduspectacle-183x300

L’anglais des arts du spectacle
English for the performing arts
Par Nathalie Roulon
Éditions l’Entretemps, collection « les points dans les poches »

La clef en main pour l’anglais des arts

À l’heure où la circulation des œuvres et des artistes, les échanges, les collaborations s’intensifient et où l’anglais s’est imposé comme principale langue de communication dans le monde de la culture, voici qu’enfin un dictionnaire franco-anglais des arts du spectacle vient combler un vide dans ce domaine. Les Éditions de l’Entretemps auxquelles on doit déjà un nombre de dictionnaires, d’encyclopédies des divers arts de la scène, comme par exemple Encyclopédie mondiale de la marionnette, nous offrent cette fois un outil indispensable aujourd’hui pour l’apprentissage et pour l’approfondissement des connaissances du lexique et de la terminologie en anglais dans le domaine du théâtre, du cinéma et de la danse. Lire la suite… »

Publié dans Danse, Films, Marionnettes, Rendez-Vous Litteraires, Théâtre | Commentaires fermés

Marchons ensemble, Novarina ! Vade-mecum par Michel Corvin aux Solitaires Intempestifs par Irène Sadowska Guillon

Posté par angelique lagarde le 8 octobre 2012

Hebergeur d'image

Marchons ensemble, Novarina !

Vade-mecum
par Michel Corvin
Éditions Les Solitaires Intempestifs

Voyages dans le paysage parlé novarinien

Nombreux sont les lecteurs ou les spectateurs des œuvres de Valère Novarina qui en sortent à la fois fascinés, perplexes, étourdis et frustrés, voire découragés de ne pas avoir saisi tout dans le tourbillon verbal novarinien, en mouvement permanent, se déployant selon sa propre logique. Faut-il se décourager d’accéder à l’œuvre novarinienne faute d’avoir la clef de sa lecture ou d’en être spécialiste ? Certes non ! C’est ce que nous fait comprendre Michel Corvin qui s’improvise guide et nous invite à marcher ensemble dans le « paysage parlé », le « parlécrit » novarinien.
Lire la suite… »

Publié dans Rendez-Vous Litteraires, Théâtre | Commentaires fermés

Jan Fabre – Journal de nuit chez l’Arche Editeur par Irène Sadowska Guillon

Posté par angelique lagarde le 19 juillet 2012

Hebergeur d'image

Jan Fabre
Journal de nuit (1978 – 1984)
L’Arche Editeur

L’art de transgresser toute mesure

Performeur, chorégraphe, metteur en scène, auteur et plasticien, créateur polymorphe, Jan Fabre est un des artistes les plus controversés de la scène internationale. Tout au long de son parcours de plus de 30 ans, les spectacles de Jan Fabre ont fait souvent scandale, opposant violemment ses partisans et ses détracteurs qui y voient une escalade de l’obscénité et de la perte du sens. Bien que la rédaction de Kourandart n’adhère pas aux propositions scéniques de Jan Fabre nous avons souhaité rendre compte de l’éclairage qu’apporte l’artiste lui-même sur l’élaboration de sa démarche dans son Journal de nuit (1978 – 1984). Il s’agit des six années décisives durant lesquelles le jeune apprenti artiste se découvre lui-même, animé par sa volonté inébranlable de créer. Dans ce journal constituant la première partie de l’ensemble des notes prises jusqu’à aujourd’hui, il consigne avec sincérité et détermination ses réflexions insomniaques, les notes sur ses expérimentations, ses performances apparentées au Body Art qui défrayent déjà la chronique. Ses conceptions de l’art, de l’artiste se mêlent avec ses notes de voyages et des faits de sa vie intime.

Lire la suite… »

Publié dans Actualité, Critique en ligne, Dossiers, Expos, Portraits, Presentation, Rencontres, Rendez-Vous Litteraires, Spectacles, Théâtre | Commentaires fermés

Rencontre avec Ahmed Dich, auteur de Chibani et Quelqu’un qui vous ressemble au Théâtre des Lucioles – Avignon Off – par Bilguissa Diallo

Posté par angelique lagarde le 19 juillet 2012

Hebergeur d'image

Ahmed Dich © Thierry Rateau

Littérature : Chibani, Editions Anne Carrière, disponible en librairie.

Théâtre :
Quelqu’un qui vous ressemble
Adapté par et avec Rémy Boiron
Au Théâtre des Lucioles jusqu’au 28 juillet – Avignon Off – Tous les jours à 12h25


Quand la seconde génération affronte la première… un romancier et dramaturge aux confluents des identités

Avec un sixième roman aussi dense qu’intimiste, Chibani, Ahmed Dich prend à bras le corps et de l’intérieur le thème l’immigration et ses corollaires que sont l’intégration et identité. Malick, son personnage, un acteur d’origine maghrébine en mal de rôle à sa mesure, profite d’un voyage de ses parents pour revenir dans son village natal se ressourcer, tout en prenant soin d’éviter les interrogations familiales. C’était sans compte sur Chibani, le vieux voisin, qui doit lui remettre les clés de l’appartement et profite de l’occasion pour régler ses comptes avec Malick, symbole de cette seconde génération que la première ne parvient à comprendre. S’amorce alors entre les deux personnages une partie d’échec dialoguée où poindra l’amertume, le cynisme et les désillusions des deux générations. Avec ce livre percutant et poignant, Ahmed Dich permet en peu de lignes de décrypter de l’intérieur les questionnements identitaires qui taraudent les Français d’origine maghrébine. L’auteur nous a confié quelques mots sur cet ouvrage, sa carrière et sa pièce actuellement à l’affiche au Festival d’Avignon Off, Quelqu’un qui vous ressemble.

Lire la suite… »

Publié dans Actualité, Critique en ligne, Dossiers, Festival Avignon, Festivals, Interviews, Portraits, Rendez-Vous Litteraires, Spectacles, Théâtre | Commentaires fermés

12345
 

ndiheferdinand |
sassouna.unblog.fr/ |
pferd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Konoron'kwah
| Montségur 09
| INTERVIEWS DE STARS