Res Publica d’Alain Molot au Théâtre des Lucioles – Avignon Off – par Jean Huyard

Posté par angelique lagarde le 19 juillet 2012

Hebergeur d'image

Res Publica © Frédéric Ruiz

Res Publica
D’Alain Mollot

Avec Kamel Abdelli, Joan Bellviure, Frédéric Chevaux, Véronic Joly, Pascal Le Guennec
Théâtre de la Jacquerie
Au Théâtre des Lucioles jusqu’au 28 juillet (relâche le 22) – Avignon Off – Tous les jours à 18h25

« Pour vous c’est quoi le Peuple la Patrie la République… la Nation ? »

Dans cette période de doute français Alain Mollot met les pieds dans le plat, n’hésite pas à tendre le miroir. La matière des grognards de la république est constituée d’interviews de personnes de tous les jours, habitants de France, que le hasard de l’Histoire a installé à la croisée des destins.

Lire la suite… »

Publié dans Festival Avignon, Festivals, Spectacles, Théâtre, Tournées | Commentaires fermés

Stop the tempo – Reprise à La Rose des Vents dans le cadre du Festival Prémices par Delphine Adelphe

Posté par angelique lagarde le 11 avril 2012

Upload image

Stop the tempo © Frédéric Iovino

Stop the tempo
De Gianina Carbunariu
Mise en scène de Caroline Mounier

Avec Chloé André, Mounya Boudiaf et Jonathan Heckel
Création au Théâtre du Nord à Lille – Reprise à La Rose des Vents à Villeneuve d’Ascq dans le cadre du Festival Prémices jeune création théâtrale du Théâtre du Nord du 12 avril au 19 avril  2012 ( les 13, 16,17 et 18 )

Un spectacle décoiffant !

Il y avait une blague en Roumanie à l’époque de Ceausescu : Que le dernier qui quitte le pays éteigne la lumière ! Stop the tempo est la pièce d’une jeune Roumaine de 33 ans, Gianina Carbunariu. Elle appartient à cette génération qui vit dans un monde après la tyrannie de Ceausescu, elle n’a pas connu l’oppression de la « Securitate », de même qu’elle ne connaît pas encore les bienfaits d’un monde libre. Il faut savoir qu’un ouvrier gagne l’équivalent de 70 euros et un professeur une centaine d’euros.

Stop the tempo - Reprise à La Rose des Vents dans le cadre du Festival Prémices par Delphine Adelphe dans Festivals trans

Bucarest. Rolando rencontre Paula et Maria dans cette boîte de nuit, sur un mensonge, les jeunes gens qui n’ont pas un siècle à eux trois s’enfuient dans une voiture pour une chevauchée nocturne. Ils sont bien différents. Une seule fille travaille, elle accumule les boulots pour offrir à ses parents ce qu’ils voient à la télé, l’autre est une marginale en révolte constante qui ne croit à rien, ni à elle-même sauf au groupe insolite qu’elle forme avec les deux autres, lui est Dj. Malgré eux ils se retrouvent dans la boîte de nuit. Ils vont former un trio indissociable. Ils trouvent chez les deux autres, une force, un désir qu’ils ne pensaient pas ressentir. Paula, Maria et Rolando décident de débrancher l’électricité dans des boîtes de nuit, des magasins créant un chaos qui les réjouit.

La mise en scène de Caroline Mounier est calée sur le rythme effréné de la révolte de ce trio. Elle a su être inventive, à l’écoute du texte et donne des fourmis dans les jambes non seulement à ses interprètes mais au public également. Elle a le même âge que l’auteur. Elles vivent dans un monde en plein chambardement qui ne répond plus aux critères du siècle passé. Stop the tempo va à cent à l’heure, pour ne pas casser le rythme il fallait une structure légère pour imprimer cette sensation d’urgence. La voiture est figurée par des enceintes, quelques cubes noirs, des petites lampes de poches donnent l’ambiance, simple, efficace. Les comédiens sont tous issus de l’école de comédiens créée par Stuart Seide. Chloé André avec son physique de sylphide est étonnante dans la violence contenue de son personnage s’alliant à la force de Mounya Boudiaf qui compose une révoltée obsessionnelle, Jonathan Heckel est un comédien avec qui il faut compter, chacune de ses compositions est remarquable. Il se passe toujours quelque chose à Lille.

Delphine Adelphe

La Rose des Vents
Boulevard Van Gogh
59563 Villeneuve-d’Ascq
Réservations : 03 20 61 96 90

Publié dans Festivals, Spectacles, Théâtre, Tournées | Commentaires fermés

Dieu qu’ils étaient lourds – Rencontre avec Louis-Ferdinand Céline au Sel de Sèvres par Angélique Lagarde

Posté par angelique lagarde le 27 mars 2012

Upload image

Dieu qu’ils étaient lourds © Pierric Maelstaff

Dieu qu’ils étaient lourds
Rencontre théâtrale et littéraire avec Louis-Ferdinand Céline © Editions Gallimard
Conception, adaptation et mise en scène de Ludovic Longelin
Avec Marc-Henri Lamande
Et en alternance dans le rôle du journaliste, Ludovic Longelin ou Régis Bourgade
Voix off : Véronique Rivière
En tournée – Au Sel de Sèvres le jeudi 5 avril à 21h

6 invitations à gagner le jeudi 5 avril et pour les 10 suivantes, bénéficiez d’un tarif jeune à 10 € sur simple réservation à contact@kourandart.com. Valable dans la limite des places disponibles ! Voir Invitations et Bons plans 

Le paradoxe de l’abject génie

Ludovic Longelin s’est lancé dans un exercice délicat, voire périlleux : comment traduire sur scène les dires de l’effroyable Louis-Ferdinand Céline, génie littéraire et entre autres controverses, antisémite notoire. L’intelligence de ce spectacle est de se baser sur les entretiens qu’a donnés Céline sans jamais verser dans l’interprétation, que ce soit dans la mise en scène ou le jeu remarquable de Marc-Henri Lamande. Lire la suite… »

Publié dans Rencontres, Rendez-Vous Litteraires, Spectacles, Théâtre, Tournées | Commentaires fermés

Kat’a Kabanova – Opéra de Leoš Janáček – Direction musicale de Friedemann Layer – Mise en scène de Robert Carsen à l’Opéra du Rhin par Angélique Lagarde

Posté par angelique lagarde le 25 janvier 2012

Hebergeur d'image

Kat’a Kabanova © Alain Kaiser

Kat’a Kabanova
Opéra en trois actes de Leoš Janáček
Livret du compositeur
Direction musicale de Friedemann Layer
Mise en scène de Robert Carsen
Reprise de la mise en scène par Maria Lamont
Décors et costumes de Patrick Kinmonth
Lumières de Robert Carsen, et Peter Van Praet
Chorégraphie de Philippe Giraudeau – Assistante à la Chorégraphie : Erika Rombaldoni
Assistant à la direction musicale : Thomas Michael Gribow
Avec Oleg Bryjak (Dikoï), Miroslav Dvorsky (Boris), Julia Juon (Kabanikha), Guy de Mey (Tikhon), Andrea Dankova (Kat’a), Enrico Casari (Koudriach), Anna Radziejewska (Varvara), Peter Longauer (Kouliguine), Nadia Bieber (Glacha), Yasmina Favre (Fiekloucha), Violeta Poleksic (une Femme)
Chœurs de l’Opéra National du Rhin
Orchestre symphonique de Mulhouse
A l’Opéra de Strasbourg jusqu’au 2 février
A la Filature de Mulhouse les 10 et 12 février

Ophélie des temps modernes

Kat’a Kabanova aurait pu être le tragico-romantique objet d’amour d’un dénommé Hamlet si elle ne fût née quatre siècles plus tard à ces temps modernes russes du commerce et de l’industrialisation grandissante gouvernés par l’argent et la morale. Leoš Janáček a composé ce chef d’œuvre d’après l’œuvre aux accents plus que tchékhoviens du dramaturge russe Alexandre Ostrovski, L’Orage. La mise en scène de Robert Carsen jouant sur l’ombre et la lumière accentue l’aspect manichéen du propos et transporte l’opéra dans un espace ineffable et aquatique qui engloutira la trop fragile Kat’a dans un chant de sirène.  
Lire la suite… »

Publié dans Opera, Spectacles, Tournées | Commentaires fermés

A mon âge, je me cache encore pour fumer de Rayhana – Mise en scène de Fabian Chappuis – Reprise au Théâtre 13 / Seine par Angélique Lagarde

Posté par angelique lagarde le 23 janvier 2012

Hebergeur d'image

A mon âge, je me cache encore pour fumer © Bastien Capela

A mon âge, je me cache encore pour fumer
De  Rayhana
Mise en scène et Scénographie de Fabian Chappuis
Avec Marie Augereau, Géraldine Azouélos, Paula Brunet Sancho, Linda Chaïb en alternance avec Elisabeth Ventura, Rébecca Finet, Catherine Giron, Maria Laborit, Taïdir Ouazine et Rayhana.
Reprise au Théâtre 13 / Seine jusqu’au 19 février 2012
Les mardis, jeudis et samedis à 19h30, les mercredis et vendredis à 20h30, le dimanche à 15h30

Corps de femmes, maux universels

Rayhana, auteure d’origine algérienne a choisi de mettre en exergue les maux de nos sociétés contemporaines au travers des paroles de neuf femmes réunies dans ce lieu hautement symbolique qu’est le hammam, temple de la mise à nu. Après Marie Stuart, avec A mon âge, je me cache encore pour fumer Fabian Chappuis poursuit cette mise en lumière de la force d’une voix de femme et de sa dimension politique au sens originel du terme. 

Lire la suite… »

Publié dans Actualité, Spectacles, Théâtre, Tournées | Commentaires fermés

La grande et fabuleuse histoire du commerce de Joël Pommerat en tournée par Irène Sadowska Guillon

Posté par angelique lagarde le 13 janvier 2012

Hebergeur d'image

La grande et fabuleuse histoire du commerce © Elizabeth Carecchio

La grande et fabuleuse histoire du commerce
De et mis en scène par Joël Pommerat
Scénographie et lumière d’Eric Soyer
Avec Hervé Blanc, Patrick Bebi, Eric Forterre, Ludovic Molière et Jean-Claude Perrin.
En tournée, création présentée du 12 au 15 décembre 2011 à la Comédie de Béthune

Dans la jungle du marché

Après une série de pièces explorant les zones profondes, sombres des désirs, des hantises, des fantasmes qui habitent les êtres dans le microcosme familial, Joël Pommerat étend dans ses pièces plus récentes son champ d’exploration de l’être humain d’une part en puisant dans la matière archétypale des contes et des mythes (Cendrillon) et d’autre part dans la réalité des rapports sociaux, du travail (Ma chambre froide). Le rapport de commerce qui peut être entendu à la fois au sens d’échange spirituel, affectif et de vente de produits, est au centre de sa dernière création La grande et fabuleuse histoire du commerce. Il y prend pour point de mire un groupe de vendeurs dans les années 1960 et à l’époque actuelle, en interrogeant dans cette traversée de plus de 40 ans, l’évolution des rapports de travail, de force, de séduction, des liens affectifs et humains entre les vendeurs et face aux clients dans les stratégies de vente dans une société découvrant la consommation et dans la nôtre gouvernée par le capital. Lire la suite… »

Publié dans Critique en ligne, Spectacles, Théâtre, Tournées | Commentaires fermés

Un de la Canebière en tournée et le vendredi 2 décembre au SEL par Marie-Laure Atinault

Posté par angelique lagarde le 25 novembre 2011

Hebergeur d'image

Un de la Canebière
Musique Vincent Scotto, parole René Sarvil
Mise en scène Frédéric Muhl-Valentin avec les Carboni dont Ali Bougheraba, Benjamin Falleto et Mathieu Becquerelle.
En tournée et le vendredi 2 décembre au SEL

10 invitations à gagner le vendredi 2 décembre à 21h sur simple réservation à contact@kourandart.com. Valable dans la limite des places disponibles !

Trois amis, des sardines, des cigales et de la musique… une fable de Lafontaine ? Non une délirante comédie marseillaise ! Lire la suite… »

Publié dans Spectacles, Spectacles musicaux, Théâtre, Tournées | Commentaires fermés

La Bohème de Puccini – Mise en scène de Robert Carsen à La Filature de Mulhouse par Angélique Lagarde

Posté par angelique lagarde le 11 novembre 2011

Hebergeur d'image

La Bohème © Alain Kaiser

La Bohème
De Giacomo Puccini
Scènes lyriques en quatre tableaux
Livret de Luigi Illica et Giuseppe Giacosa
Direction musicale de Stefano Ranzani
Mise en scène de Robert Carsen

Reprise par Frans de Haas
Avec Virginia Tola (Mimi), Enrique Ferrer (Rodolfo), Agnieszka Slawinska (Musetta),
Thomas Oliemans (Marcello), Yuriy Tsiple (Schaunard), Dimitri Pkhaladze (Colline) et René Schirrer (Benoît / Alcindoro).
Chœurs de l’Opéra national du Rhin
Petits Chanteurs de Strasbourg
Maîtrise de l’Opéra national du Rhin
Orchestre symphonique de Mulhouse
D’après une chorégraphie de Michael Popper
Le vendredi 18 novembre à 20h et le dimanche 20 novembre à 15h à La Filature de Mulhouse
Vu à l’Opéra National du Rhin de Strasbourg- spectacle en italien sur-titré en français

Une œuvre picturale et deux belles révélations

Puccini dans ses opéras offre souvent aux femmes des rôles sublimes, mais de sublimes martyres, de Turandot à Tosca en passant par Madame Butterfly, on pleure de leurs destins  tragiques. Composée en 1896, dans La Bohème, c’est Mimi la victime, une fleur fragile dans le champs parnassiens de l’époque de Baudelaire et Théophile Gautier. Si l’histoire d’amour entre Mimi et Rodolfo est au centre de l’intrigue, ce sont ici les voix de Musetta et Marcello qui portent aux nues cette représentation d’une grande richesse picturale.

Lire la suite… »

Publié dans Opera, Spectacles musicaux, Théâtre, Tournées | Commentaires fermés

Sous la glace de Falk Richter – Mise en scène d’Andrea Novicov au Théâtre 71 par Irène Sadowska Guillon

Posté par angelique lagarde le 7 novembre 2011

Hebergeur d'image

Sous la glace © Camille Mermet

Sous la glace
De Falk Richter

Traduit par Anne Monfort
Mise en scène d’Andrea Novicov
Scénographie d’Elissa Bier
Avec Ludovic Chazaud, Baptiste Coustenoble, Roberto Molo et un enfant.
Au Théâtre 71 à Malakoff jusqu’au 9 novembre 2011 suivi d’une tournée

Au cœur de L’iceberg

Après le monde de la jungle des villes, englouti « dans les eaux glacées du calcul égoïste », nous voilà dans la jungle virtuelle, pris dans les glaces d’un monde iceberg dont nous sommes à la fois promoteurs et victimes consentantes. Notre monde compétitif n’a pour valeurs que : rentabilité, efficacité, profit, etc… Beaucoup d’auteurs l’abordent à travers des faits et des situations anecdotiques. Falk Richter le montre de l’intérieur, saisissant l’essence même, les enjeux et la dynamique du système, condensé dans la métaphore d’une entreprise d’audit. Une pièce majeure qui passe outre les codes de l’écriture et de la structure dramatique, les notions de personnages et d’action scénique.

Lire la suite… »

Publié dans Spectacles, Théâtre, Tournées | Commentaires fermés

Marionnettes, territoires de création – Exposition itinérante sur les arts de la marionnette contemporaine par Angélique Lagarde

Posté par angelique lagarde le 2 novembre 2011

Hebergeur d'image

Rencontre du 23 septembre autour de l’exposition Marionnettes, Territoires de création
Joëlle Noguès (cie Pupella Noguès), Angélique Lagarde (modératrice), Evelyne Lecucq (commissaire d’exposition) et David Girondin-Moab (cie Pseudonymo) © Benoit Fortrye

Marionnettes, territoires de création
Exposition itinérante sur les arts de la marionnette contemporaine
Commissaire d’exposition : Evelyne Lecucq
Jusqu’au 26 novembre à Gonesse dans le cadre du Festival Théâtral du Val d’Oise puis en tournée

Patrimoine vivant et création articulée     

Evelyne Lecucq que nous avions rencontrée lors de son commissariat d’exposition sur Craig et la marionnette s’interroge aujourd’hui sur la création contemporaine à l’échelle nationale et sur son développement sous ce titre propice à la réflexion : Marionnettes, territoires de création. Suite à la visite de cette exposition et à la rencontre intitulée Marionnette, patrimoine de demain le 23 septembre dernier dans le cadre du Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières, nous sommes aujourd’hui en mesure d’ouvrir de nouvelles pistes de réflexions qui intéresseront tant le novice que le passionné, voire le créateur d’art marionnétique. Cette exposition itinérante est aujourd’hui visible à Gonesse dans le cadre du Festival théâtral du Val d’Oise.

Lire la suite… »

Publié dans Dossiers, Europe, Expos, Jeune Public, Marionnettes, Presentation, Rencontres, Spectacles, Théâtre, Tournées | Commentaires fermés

1...678910...12
 

ndiheferdinand |
sassouna.unblog.fr/ |
pferd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Konoron'kwah
| Montségur 09
| INTERVIEWS DE STARS