• Accueil
  • > Recherche : irene sadowska guillon madrid

Résultats de votre recherche

Hacia la alegria (Vers la joie) de et mis en scène par Olivier Py au Festival d’Avignon

Posté par angelique lagarde le 9 juillet 2015

Vers la joie Hacia la alegria Olivier Py © Ros Ribas

Vers la joie (Hacia la alegria) © Ros Ribas

Hacia la alegria (Vers la joie)
De et mis en scène par Olivier Py
Traduction espagnole de Fernando Gomez Grande
Avec Pedro Casablanc, Desislava Karamfilova (violon), Petya Kavalova (violon), Stamen Nikolov (Violoncelle), Albert Skuratov (violon) et cinq techniciens intégrés dans la mise en scène
À L’Autre Scène du Grand Avignon – Vedène / Festival d’Avignon du 7 au 14 juillet à 18h

Se perdre pour se sauver

Vers la joie (Hacia la alegria), premier chapitre de Excelsior, roman d’Olivier Py récemment publié, est traversé par les thèmes essentiels de son œuvre : le désir de la beauté, la force de l’art, la transcendance… Le réel le plus concret, l’irrationnel qui anime l’être humain et la métaphysique s’y croisent et s’interpénètrent. Un architecte renommé, comblé d’honneurs, une nuit pris de doute sur la puissance de son art, de son génie de construction, se lance dans une quête de l’absolu. Dans son parcours nocturne à travers la ville il va affronter le désespoir, se dépouiller des illusions, trouver l’apaisement dans le renoncement en parvenant à une spiritualité lumineuse, libre, sans dogme, sans Dieu. Olivier Py crée sur scène un univers captivant, à la fois concret et poétique pour y inscrire la trajectoire intérieure du personnage. Un spectacle bouleversant, un chef-d’œuvre d’intelligence, de simplicité et de profondeur.Hacia la alegria (Vers la joie) de et mis en scène par Olivier Py au Festival d'Avignon dans Europe trans

Lire la suite… »

Publié dans Europe, Festival Avignon, Festivals, Spectacles, Théâtre, Tournées | Commentaires fermés

Ier Universal Music Festival International à Madrid par Irène Sadowska Guillon

Posté par angelique lagarde le 29 juin 2015

El Barrio

El Barrio

Ier Universal Music Festival International à Madrid
Du 20 au 27 juillet 2015

Rock, pop, flamenco à l’Opéra de Madrid

Un événement culturel sans précédent en temps de crise, un nouveau Festival International, initiative 100 % privée de Universal Music Spain et LaRock Entertainment and Concert Tour, s’inaugure du 20 au 27 juillet avec des artistes, légendes de la musique pop, rock et flamenco : Elton John, Caetano Veloso, Gilberto Gil, Raphaël, Miguel Poveda, Juanes, El Barrio à l’Opéra de Madrid, temple de la musique lyrique. Pour la première fois dans son histoire le Teatro Real (Opéra de Madrid) accueille dans sa salle de 1 750 places avec une acoustique exceptionnelle, d’autres genres de musique, dite populaire.
Lire la suite… »

Publié dans Actualité, Concerts, Europe, Festivals, Spectacles | Commentaires fermés

Ernesto Caballero, rencontre au Teatro Maria Guerrero pour Rhinocéros de Ionesco

Posté par angelique lagarde le 18 décembre 2014

ERNESTO CABALLERO © David Ruano

Ernesto Caballero © David Ruano

Rhinocéros
D’Eugène Ionesco
Mise en scène d’Ernesto Caballero
Au Teatro Maria Guerrero CDN de Madrid
Du 17 décembre 2014 au 8 février 2015

Qui sera le dernier homme ? Le futur est-il rhinocérontique ?

Rhinocéros d’Eugène Ionesco, écrit en 1958, créé la même année à Düsseldorf, puis successivement en 1960 par Jean-Louis Barrault à Paris et Orson Welles à Londres, a été mis en scène pour la première fois en Espagne en 1961 sous la dictature franquiste, par Jose Luis Alonso au Teatro Maria Guerrero. Cinquante trois ans après, Ernesto Caballero, directeur du Centre Dramatique National (Teatro Maria Guerrero) reprend sur la même scène ce grand classique du XXème siècle. À l’origine Rhinocéros faisait clairement référence au phénomène du nazisme qui avait déferlé sur l’Europe en incendiant le monde. Un totalitarisme dont le franquisme en Espagne était un dérivé. On pouvait en même temps entendre dans la pièce des échos d’une autre idéologie totalitaire qui, après avoir submergé la Russie et l’Europe de l’Est, s’est étendue sur Cuba, certains pays de l’Asie et de l’Amérique latine. Plus d’un demi-siècle après, au-delà de ces références historiques, Rhinocéros est devenu une parabole sur les multiples formes du totalitarisme, de dictature de la pensée unique, du politiquement correct et de la lutte de l’individu impuissante mais irrépressible contre toute forme de massification. La Rhinocérite est aussi « cette exaltante sensation d’appartenir qui nous préserve de la marginalisation sociale », dit Ernesto Caballero qui met en scène aujourd’hui cette pièce emblématique.
Lire la suite… »

Publié dans Europe, Interviews, Spectacles, Théâtre | Commentaires fermés

Vers la joie d’Olivier Py par Irène Sadowska Guillon

Posté par angelique lagarde le 26 novembre 2014

Vers la joie Hacia la alegria Olivier Py © Ros Ribas

Vers la joie (Hacia la alegria) © Ros Ribas

Vers la joie (Hacia la alegria)
De et mis en scène par Olivier Py
Traduction espagnole de Fernando Gomez Grande
Avec Pedro Casablanc, Desislava Karamfilova (violon), Petya Kavalova (violon), Stamen Nikolov (Violoncelle), Albert Skuratov (violon) et cinq techniciens intégrés dans la mise en scène
Au Teatro de la Abadia à Madrid jusqu’au 7 décembre
En juillet en France pour la 69e édition du Festival d’Avignon

Se perdre pour se sauver

Vers la joie (Hacia la alegria), premier chapitre de Excelsior, roman d’Olivier Py récemment publié, est traversé par les thèmes essentiels de son œuvre : le désir de la beauté, la force de l’art, la transcendance… Le réel le plus concret, l’irrationnel qui anime l’être humain et la métaphysique s’y croisent et s’interpénètrent. Un architecte renommé, comblé d’honneurs, une nuit pris de doute sur la puissance de son art, de son génie de construction, se lance dans une quête de l’absolu. Dans son parcours nocturne à travers la ville il va affronter le désespoir, se dépouiller des illusions, trouver l’apaisement dans le renoncement en parvenant à une spiritualité lumineuse, libre, sans dogme, sans Dieu. Olivier Py crée sur scène un univers captivant, à la fois concret et poétique pour y inscrire la trajectoire intérieure du personnage. Un spectacle bouleversant, un chef-d’œuvre d’intelligence, de simplicité et de profondeur. Lire la suite… »

Publié dans Europe, Festival Avignon, Festivals, Spectacles, Théâtre, Tournées | Commentaires fermés

Le jeu de l’amour et du hasard à Madrid par Irène Sadowska Guillon

Posté par angelique lagarde le 14 novembre 2014

Le jeu de l'amour et du hasard © David Ruano

Le jeu de l’amour et du hasard © David Ruano

Le jeu de l’amour et du hasard
(El juego del amor y del azar)
De Marivaux
Traduction de Mauro Armiñio
Mise en scène de Josep Maria Flotats
Scénographie d’Ezio Frigerio, costumes de Franca Squarciapino
Avec Enric Cambray, Alex Casanovas, Rubèn de Eguia, Guillem Gefaell, Vicky Luengo, Bernat Quintana et Mar Ulldemolins.
Au Centro Dramatico Nacional Teatro Maria Guerrero de Madrid
Du 5 au 23 novembre puis en tournée

La vérité par le mensonge

Josep Maria Flotats, acteur, metteur en scène, directeur de théâtre, homme de théâtre espagnol le plus français, a fait la majeure partie de sa carrière en exil en France. Formé à l’École Nationale Supérieure d’Art Dramatique à Strasbourg, depuis 1967 il a joué entre autres dans plusieurs spectacles de Georges Wilson (au Théâtre de Chaillot, au Festival d’Avignon), a travaillé avec Jean Mercure (au Théâtre de la Ville) Henri Ronce, Anne Delbée, Otomar Krajca, Jean-Louis Barrault et Jean-Pierre Miquel à la Comédie-Française. En 1983 il retourne en Espagne, à Barcelone, où il dirige le Théâtre National de Catalogues. Josep Maria Flotats a contribué à faire connaître en Espagne le grand répertoire français en jouant et en mettant en scène entre autres plusieurs pièces de Jean-Claude Brisville ou de Yasmina Reza. Il revient aujourd’hui à Marivaux qu’il a joué en France avec Le jeu de l’amour et du hasard : un spectacle remarquable d’intelligence et de simplicité, servi par des acteurs virtuoses.

Lire la suite… »

Publié dans Europe, Spectacles, Théâtre, Tournées | Commentaires fermés

Laurent Pelly, rencontre à l’Opéra de Madrid pour La fille du régiment

Posté par angelique lagarde le 23 octobre 2014

laurent pelly la fille du régiment

La fille du régiment un opéra de Gaetano Donizetti
Livret de J. H. Vernoy de Saint-Georges et Jean-François-Alfred Bayard
Direction musicale de Bruno Campanella ou Jean-Luc Tingaud
Mise en scène de Laurent Pelly
Scénographie de Chantal Thomas
Adaptation d’Agathe Mélinand
Avec Aleksandra Kurzak ou Desirée Rancatore, Ewaz Podles ou Rebecca de Pont Davies, Angela Molina, Javier Camarera ou Antonino Siragusa, Pietro Spagnoli ou Luis Cansino, Isaac Galan, Mathieu Bettinger, Pedro Quiralte-Gomez, Enrique Lacarcel et Pablo Oliva.
Chœur et Orchestre de l’Opéra de Madrid
Coproduction du Metropolitan Opera de New York, Covent Garden de Londres et Wiener Staatsoper de Vienne.
Jusqu’au 11 novembre à l’Opéra de Madrid

Laurent Pelly signe une version antimilitariste de La fille du régiment de Gaetano Donizetti

Laurent Pelly dont les mises en scène ont été applaudies entre autres dans les Opéras de New York, Paris, Londres, Vienne, Barcelone, en venant travailler pour la première fois à l’Opéra de Madrid marque un coup double : après La fille du régiment de Donizetti (en octobre, novembre 2014) il reviendra en janvier 2015 créer Hänsel und Gretel de Engelbert Humperdink.

Lire la suite… »

Publié dans Interviews, Opera, Spectacles | Commentaires fermés

Carmen De Georges Bizet au Teatro de la Zarzuela par Irène Sadowska Guillon

Posté par angelique lagarde le 16 octobre 2014

Carmen © Fernando Marcos

Carmen © Fernando Marcos

Carmen
De Georges Bizet
Zarzuela en quatre actes à partir de l’opéra-comique de Ludovic Halévy et Henri Meilhac
Version espagnole de Saul Aguado et Ana Zamora d’après la traduction historique d’Eduardo de Bray
Mise en scène d’Ana Zamora
Direction musicale de Yi-Chen Lin
Décor de Richard Cenier
Avec Maria Jose Montiel ou Jossie Pèrez, Sabina Puertolas ou Rocio Ignacio, Jose Ferrero ou Javier Palacio, Isabel Rodriguez Garcia, Marifé Nogales, Ruben Amoretti, Javier Galan, Mikeldi Atxalandabaso ou Nestor Losan, Francisco Tojar, Gerardo Bullon ou David Rubiera, Jose Vincente Ramos, Juan Pedro Schwartz, Isabel Gonzalez, Alberto Rios,
L’Orchestre de la Communauté de Madrid et le Chœur du Teatro de la Zarzuela
Au Teatro de la Zarzuela à Madrid jusqu’au 31 octobre et en tournée

Carmen, prototype de la femme libre, égale de l’homme

Le mythe littéraire de Carmen né sous la plume de Prosper Mérimée a inspiré de nombreuses œuvres musicales, dramatiques, chorégraphiques. Les peintres et les cinéastes n’ont cessé de le revisiter, il existe pas moins de quatre-vingt films sur le sujet. Voici que Carmen de Georges Bizet adapté en espagnol dans la version de la zarzuela, avec des parties chantées et dialoguées, par Eduardo de Bray, et créée en 1887 au Teatro de la Zarzuela, revient aujourd’hui sur la scène de ce théâtre. La mise en scène magistrale d’Ana Zamora traite la figure de Carmen dans sa dimension du mythe, de l’archétype de la femme libre, égale des hommes. Une Carmen qui traverse le temps au-delà de tous les clichés et des connotations du personnage à diverses époques.Douze ans après sa création en 1875 à Paris, à l’Opéra-Comique, Carmen de Georges Bizet, l’opéra le plus représenté au monde, traduit en espagnol et transformé en version zarzuela, triomphe au Teatro de la Zarzuela à Madrid. Lire la suite… »

Publié dans Europe, Opera, Spectacles, Spectacles musicaux | Commentaires fermés

Les justes de Camus – Mise en scène de Javier Hernandez Simon par Irène Sadowska Guillon

Posté par angelique lagarde le 8 octobre 2014

Los Justos - Camus - Madrid

Les justes
D’Albert Camus
Adaptation de Jose A. Perez et Javier Hernandez Simon
Mise en scène de Javier Hernandez Simon
Avec Lola Baldrich, Alex Gadea, Ramon Ibarra, Rafael Ortiz, Jose Luis Patiño, Pablo Rivero Madriñan
Au Teatro Español (Naves del Matadero) à Madrid jusqu’au 26 octobre suivi d’une tournée

Quand Les justes de Camus renvoient au terrorisme de l’ETA

L’actualité politique et éthique du théâtre d’Albert Camus ne se dément pas depuis plus de 60 ans. Le retour à ce théâtre aujourd’hui en Espagne n’a rien à voir avec la vague commémorative du centenaire de la naissance de l’écrivain. La compagnie 611teatro présente au Teatro Español à Madrid Les justes de Camus en transposant la pièce dans le contexte de l’ETA, en 1979, quand le conflit idéologique divise le mouvement entre les partisans de la lutte armée entraînés dans la spirale meurtrière et ceux qui veulent abandonner la violence. Ce spectacle remarquable par sa conception scénique et le jeu des acteurs, à partir d’une situation politique et idéologique particulière, pose la question du phénomène du terrorisme et des multiples formes qu’il prend aujourd’hui.
Lire la suite… »

Publié dans Europe, Spectacles, Théâtre, Tournées | Commentaires fermés

El Sur, hommage à Enrique Morente de Victor Ullate par Irène Sadowska Guillon

Posté par angelique lagarde le 22 septembre 2014

El Sur - hommage à Enrique Morente

El Sur, hommage à Enrique Morente
Chorégraphie de Victor Ullate
Musique d’Enrique Morente
Chant par Enrique et Estrella Morente
Mise en scène de Victor Ullate et Eduardo Lao
Au Teatro del Canal à Madrid jusqu’au 27 septembre
Au Centre Culturel Michel Manet de Bergerac le 30 septembre

Lire notre rencontre avec Victor Ullate et retrouvez toutes les dates de sa tournée française 2014/2015

Danser la passion, les sentiments extrêmes

Maurice Béjart avec qui il a travaillé pendant 14 ans et qui lui a dédié plusieurs de ses créations, considérait Victor Ullate « comme le danseur le plus complet du XXe s. ». Depuis 25 ans il a créé avec sa compagnie, la seule compagnie espagnole privée, dotée d’une école et subventionnée par le Ministère de la Culture, plus d’une vingtaine de spectacles. El Sur (le Sud) hommage à Enrique Morente, créé en 2005 et qu’il reprend aujourd’hui, quatre ans après la mort du génial rénovateur du flamenco Enrique Morente, incarne dans une fusion de la tradition et de la modernité à la fois l’âme du flamenco, le paysage poétique et l’art populaire de l’Andalousie, célébrée par Federico García Lorca et Enrique Morente. Victor Ullate, un artiste sans équivalent, de renommée internationale, arrive dans ce spectacle à faire incarner la passion, les sentiments extrêmes dans la danse et à conférer à l’intime une dimension universelle. Lire la suite… »

Publié dans Spectacles | Commentaires fermés

Rencontre avec le danseur et chorégraphe Victor Ullate

Posté par angelique lagarde le 22 septembre 2014

Víctor Ullate

Victor Ullate © Enrique Cidoncha

De Béjart à Morente, l’équilibre parfait

Victor Ullate, danseur et chorégraphe espagnol de renommée internationale a débuté sa carrière dans le Ballet du XXe s. de Maurice Béjart qui a créé pour lui plusieurs pièces. Le Ballet Victor Ullate qu’il a fondé il y a 25 ans et qu’il dirige a créé son style de danse contemporaine en fusionnant la tradition, la technique classique avec une esthétique moderne.

Lire la suite… »

Publié dans Danse, Dossiers, Europe, Interviews, Portraits, Rencontres, Spectacles, Spectacles musicaux, Tournées | Commentaires fermés

12
 

ndiheferdinand |
sassouna.unblog.fr/ |
pferd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Konoron'kwah
| Montségur 09
| INTERVIEWS DE STARS